AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Designer ☆☆★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 48
CHAMBRE : N°203, paresseuse.


MessageSujet: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Sam 17 Mai - 11:58

Tout le monde est invité à participer à ce rp, à s'y introduire à n'importe quel moment. N'hésitez pas, vraiment. (Ce sera peut-être un bon moyen pour y faire vos défis, non ? ♥)



we're gonna die young

 
 
 
Ce soir, on oubliait les règles. Ou du moins, Jade les oubliait. Ces deux semaines seront très ... mouvementées et spéciales. Ayant baissé de catégorie, la jeune femme décréta qu'elle n'allait pas se tenir tranquille pendant ces deux semaines. Alors que son portable indiquait vingt-trois heures et des poussières, la brune retira ses couvertures pour se dresser sur ses pieds. En effet, ce soir, elle avait prévu de faire un petit jeu avec des volontaires. Comment avait-elle fait son coup ? Avec Natsuko (la personne qui la vénère. ♥), Jade a préparé soigneusement des papiers et en a glissé sous chaque porte de chambre pour prévenir un maximum de monde sur ce qu'il se passait ce soir. Le mot d'ordre ? S'amuser bien sûr, avec un bon action ou vérité. Jade s'habilla rapidement pour descendre au réfectoire la première. La demoiselle savait qu'elle ne serait pas seule ce soir, et que même les personnes irréprochables seront de la partie. Ce soir, Jade n'était pas seule à oublier les règles. Après tout, les règles sont faites pour être transgressées et ce soir, elles le seront.
w/ all
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 432
CHAMBRE : 402


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Sam 17 Mai - 13:02




« Ce soir, rien ne nous est interdit»




Feat tout les fous o/

Ce soir je ne dormais pas, j'attendais simplement que les heures défilent, que le couvre feux soit dépassé pour bouger. Et oui, un petit malin avait glissé un mots sous la porte de notre chambre annonçant un événement intéressant. Et bien sur pour plus de fun j'avais l'intention d'y trainer ma "maitresse" quel test stupide de changer les gens de catégorie... Surtout quand il fallait tomber en C et devenir l'esclave de quelqu'un. Surtout d'elle... Cette blonde avec un caractère bien trempé qui était normalement en B, et la elle finissait dans ma catégorie de base. La supporter en temps que maitresse était assez ironique en sommes. Les peu de fois ou je l'ai recroisée après qu'elle soit partie de la salle commune lors de notre première rencontre, c'était assez marrant. Des fois dans mon sens, des fois contre mon sens, je jouer la séduction, mais son caractère faisait qu'elle m'envoyé souvent aller voir ailleurs, mais pas toujours, alors là, avec ce qui se préparé il fallait qu'elle vienne. Et en temps que bon esclave je comptais bien prendre soin de ma maitresse. J'arrivais à l'étage que je connaissait le mieux, celui des D. Je frappais à la porte, enfin à peine avais je frappé que j'étais déjà entré. C'pas comme si j'avais jamais vue des filles en sous vêtement en train de dormir. Peu importe qu'elle soit nue ou habillée, je voulais juste la trainer au réfectoire pour cette soirée sympa. Je rentre dans la chambre et me poste devant son lit que je secoues. Je comptais pas lui laisser le choix, c'est sans amabilité de je prend la parole pour qu'elle se dépêche:

Dark Vador est dans la place:
 
« Allé, bouges, enfiles quelque chose, on s'casse au réfectoire! »

Je voulais pas perdre de temps, même si je me doutais bien qu'elle ne voudrait venir. Surtout en lui parlant de la sorte. Mais il n'y avait plus de temps à perdre, je jette un rapide coup d'œil dans les placard en prenant un pull, qui n'était peut être même pas à elle, et un jogging, avant d'aller moi même la tirer de son lit. Je la tirait hors de la chambre en la trainant par son poigner que je ne comptais pas lâcher. Heureusement qu'elle n'était pas encore totalement réveillée sinon j'aurai fini encastré dans un mur. Je m'arrête devant les douches communes des D en lui tendant les vêtements pour qu'elle aille les enfiler. Et puis il fallait bien qu'elle garde un œil sur son esclave, car je reprendrai bien vite mes libertés si elle ne me suivait pas. J'ajoutais avec le sourire:

Dark Vavor est dans la place:
 
« Tu sais, tu devrais pas laisser ton chien sans laisse. »

Car outre le fait que je soit son esclave, il y avait toujours ce jeu entre nous. Je ne savais pas jusqu'ou elle serai capable d'aller, mais en tout cas je ne comptais pas abandonner. J'attendais de voir ce qu'elle allait faire en espérant qu'elle ne me pose pas trop de problème.


A suivre…



CRÉDIT - CSS

_________________________

[center]**Life Is Like A Game**

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Dim 18 Mai - 1:43




Feat. Crazy people.
Mad Miyuki.

Cowards aren't welcome !
Catégorie C. Tu te demandais bien pourquoi le directeur avait mis en place deux semaines comme celles-ci. Sérieusement. D'accord. C'était justifié. Et la raison était bien valable, c'est vrai. Mais bon... C'était chiant quoi ! Et cette idée de maîtres pour les élèves transférés en C pour ces deux semaines... Encore pire. C comme Chiant. Voilà. Ta devise pour les deux semaines à venir. Ah là là. Plus sérieusement... Ca allait tout de même être marrant ! C'était obligé. Il fallait juste que... Tu t'y habitues.

C'est comme ça que tu arrivas au réfectoire de l'institut. Tu te rappelais la fois où tu avais rencontré le petit Fumitake. Mignon, le garçon. Mais tes pensées revinrent à ton maître ; le cancre de l'école, Naruto Uzumaki. Cet ado' turbulent qui ne fait toujours que des bêtises. Un peu plus sérieux, certes, depuis quelques temps, mais toujours aussi... Pas de mot pour décrire ce jeune homme. Tu t’assoies sur une chaise. Tu te tapes le front de ton poing droit. Tu fronces les sourcils. En fait, tu te demandais pourquoi tu étais venue, au final. T'aurais pu rester tranquillement dans ta chambre. Bref... Trop tard pour se lamenter. On verra bien ce que nous réserve cette soirée...
code par Junnie sur Apple-Spring Ҩ 2013
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Dim 18 Mai - 4:31



[Mini-Event] We're gonna die young (Pv tout les cons! )

♫ Tout ceux qui ont peur de la loi n'osez pas venir! ♫



La catégorie C est actuellement la catégorie la plus merdique, plus que les D même! Les esclaves... Et depuis l'annonce plutôt sadique du directeur, qui nous annonce qu'il y aura un changement temporaire des catégories en deux semaines et que les C seront des esclaves, et nous donnant qui est dans quoi... je vis dans l'enfer, je suis temporairement une esclave... Et mon maître est Sasuke Uchiha ( :freehug:) , heureusement qu'il ne me demande pas rand chose à lui faire... Plusieurs filles m'ont reprochés en disant que je ne mérite pas d'être son esclave... Mais c'est quoi ce bordel?! J'en ai pas besoin si elles veut être son esclave, je n'ai qu'à leurs donner ce poste... mais c'est impossible, putain.

Je me réveille ce soir dans ma nouvelle chambre avec mes nouveaux colocataires, Harusame que je connais déjà au comité, Toshi-san que je ne connais même pas et enfin Rhodes la fille bizarre qui insulte un peu trop... Oh, en parlant de Rhodes, en me réveillant, elle m'a invité à aller au réfectoire, je me demande bien pourquoi...

Je retire ce pyjama rouge... rouge... A... Oublies cela pur un moment... Et j'enfile mon uniforme avec l'écusson sur la poitrine avec un large C... esclavage... vert... plante verte, merde... Et je quitte la chambre, remarquant que le lit de Harusame est bien vide.

Je descend d'un étage, celui des B, et je toque à la chambre de Uchiha Sasuke:

« Bon soir, m...m...m...m…m…m…maî…t…t…tre,  que puis ‘je faire pour vous ? Désolée pour le dérangement »Personne ne répond, je toque encore une fois avant de dire« Si jamais vous avez besoin de quelque chose, je suis au réfectoire »

Et ainsi je descend quelques autres étage avant d'arrive au rez-de-chaussez, ceci dit, le réfectoire. Je vis bien qu'il y a beaucoup de monde aujourd'hui, et la plupart sont des C au fait, des esclaves qui passent leurs soirée à se plaindre ici ils devraient envoyer des plaintes au bureau des plaintes (Jade) je fais de même je pense.... puisqu'il y a du monde, je ne peux pas m'asseoir seule dans une table, je dois 'asseoir avec au moins quelqu'un que je connais. Je tourne le regard par-ci par-là, et je remarque Harusame, ayant l'air déprimée, je m'assois au près d'elle, pour pouvoir déprimer avec elle...
« Bonjour, t'as l'air déprimée, est-ce la faute de ton maître ? Je suis aussi une esclave moi... »

Je suis, pour la première fois de ma vie, curieuse de ce qui me concerne pas... Je change sans le savoir, merde!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 937
CHAMBRE : 402


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Dim 18 Mai - 6:12



We're gonna die young.

Wait... Que des nouveaux C ?

Shikamaru et plein de gens bizarres




.
 

Bâillement. Ne pas s'endormir. Shikamaru s'étira regarda sur le côté pour voir son nouveau-mais-toujours-le-même de colocataire de chambre. Dire qu'il s'était retrouver encore une fois dans la chambre de l'Ittoki. Le changement de lettre stupide de la part de l'administration leur avait donné une chambre a peine au-dessus de celle qu'ils occupaient à l'habitude, sauf qu'il n'y avait pas la trace d'un blond remuant. Tant mieux. Les règles provisoires des deux prochaines semaines allait être assez difficilement supportable pour qu'il ait à supporter l'ahuri. Le changement n'avait eu rien de profitable pour les deux puisqu'ils se retrouvaient affubler de maître pour la même période. Et s'il ignorait celui de Kazuma, il avait déjà été soûlé d'apprendre qu'il allait devoir obéir à son ancien colocataire Gaara. Tss... Il était vraiment d'humeur à se plaindre de tout aujourd'hui.

Le brun consulta sa montre et se releva en soupirant et regardant son voisin qui semblait avoir la même idée que lui, sortit de la pièce silencieusement se dirigeant vers les escaliers. Cependant pendant que Kazuma se mettait à monter chercher son maître - Sérieusement, son maître était en classe D ? - Shikamaru descendit directement sans prendre le temps de s'arrêter pour réveiller le sien. Pas envie d'avoir plus de galère que ça. Le rendez-vous annonçait un jeu commun pour tout ceux le voulant dans le réfectoire de l'internat. Pas n'importe quel jeu, action ou vérité, LE truc le plus injuste par définition. Mais bon, tout était bon pour briser les règles.

Il arriva dans la salle avec une grimace de surprise. dans ceux qu'il reconnaissait dans la salle... De un ce n'étaient que des filles, ce qui s'annonçait bien galère. Ensuite, il y avait là celle du comité du nom de euh... bref, qui était là. Alors que normalement elle était en A. Une rapporteuse ? Galère... En parlant de membre normalement en B, il y avait sa collègue du comité et du club de journalisme Miyuki qui était aussi ici. Et ce qui finit d'achever le Nara fut de voir tout les C verts brillants. C'était réservé aux C cette histoire ? Histoire de s'ennuyer en se plaignant de leurs maîtres respectifs ? Tant mieux, il était très fort à ce jeu...



Crédit: Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆☆★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 191
CHAMBRE : 101


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Dim 18 Mai - 9:27


We're gonna die young.
Il était vingt-trois heures et des poussières. Le couvre-feu avait commencé depuis environ une demie heure. La jeune fille terminait, dans son lit, un exercice de chimie plus qu'assommant. Une fois fini, elle reposa délicatement son cahier sur la table de chevet. Immobile et adossée à son coussin, la demoiselle se plaisait à observer le mur de sa nouvelle chambre. Le directeur avait eu l'étrange lubie de changer les catégories des élèves pour un laps de temps de deux semaines. Certains disaient qu'elle avait de la chance de tomber en B alors que d'autres finissaient en C ou D. Effectivement, elle n'avait pas à se plaindre. Une chambre légèrement plus petite était la seule chose qui changeait concrètement. Le reste, toujours la même chose. Pour la lycéenne, l'idée de Sarutobi n'était pas mauvaise. Cela pouvait remettre d'autres de ses camarades A , un peu trop prétentieux, à leur place. Toutefois, s'il avait aboli le système cela aurait été définitivement meilleur. Mais, on ne pouvait pas tout avoir, n'est-ce pas ? Songeant encore quelques minutes à ce sujet, la lycéenne décida d'éteindre la veilleuse.

Du moins, jusqu'à ce qu'elle ne remarque enfin un bout de papier sous sa porte. Quand avait-on bien pu le glisser ? Elle n'avait rien remarqué. Intriguée, elle mit un certain temps avant de se remettre dans sa chaise roulante pour pouvoir prendre le mot. Après cela, elle le lut d'un œil attentif et un sourire remplit de malice se dessina sur son doux visage. Un "action-vérité" dans la salle du réfectoire ? Pourquoi pas, elle n'avait jamais  réellement eu l'occasion de jouer à ce genre de jeu... Collectif. En prime, l'idée d'outrepasser les règles l'exaltait. Bien, il fallait qu'elle se change désormais. Rester en pyjama ne la dérangeait pas, mais tout de même. Quoique, après mûre réflexion, elle n'avait pas envie de perdre plus de temps à choisir un vêtement. Sa robe de chambre blanche convenait parfaitement. Un gilet par-dessus plus son écusson de B faisaient l'affaire. Ainsi, elle ne prit pas non plus la peine de se rattacher le cheveux. Avant de sortir, elle pris une petite besace contenant quelques effets personnels.

Une fois qu'elle eut terminé, la demoiselle parti dans les couloirs. Le problème avec son fauteuil, était qu'il faisait du bruit. Alors, question discrétion, ce n'était pas encore tout à fait ça. Pour plus d'efficacité, elle prit directement l'ascenseur. Dès lors qu'elle arriva au réfectoire, elle reconnut... Pas grand monde en vérité. La plupart lui étaient inconnus sauf Jade Rhodes. Une personne de sa classe, plutôt... Espiègle ? Balayant du regard l'assemblée, elle vue certains membres du comité des élèves ... Dont Miyuki ! L'adorable jeune fille de la bibliothèque. Elle lui fit un sourire angélique à elle et aux autres avant d'aller à la table la plus proche. Une fois, tout ce beau monde examiné, la jeune fille constata une chose, les C dominaient. Venaient-ils se lamentaient de leur sort ? Il fallait dire, qu'ils n'avaient pas de chance. Se voir traiter comme des esclaves était inacceptable. Elle-même s'était vue voir « maître ». Toutefois, il était hors de question qu'elle aille dans le sens des règles en s'amusant à faire subir n'importe quoi à une personne qui n'avait rien demandé. Ainsi, Aya attendit que le jeu débute. La soirée promettait d'être longue et pleine de surprise et... Justement, elle aimait les surprises.


© Fiche d'Apollina LG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Lun 19 Mai - 4:05




Feat. Crazy people.
Mad Miyuki.

We're gonna die young.
Le poing toujours sur le front, tu avais fermé les yeux, fatiguée. Tu les rouvres et tu soupires. Tu balayes la pièce du regard. Tu affiches tout à coup une mine étonnée. A côté de toi, la jeune Takata, que tu connais grâce à sa place de vice-présidente dans le comité dont tu fais partie. La deuxième personne que tu remarques, tu la connais aussi. C'est Aya. La jeune lycéenne que tu as aidé récemment à la bibliothèque. Très sympathique. Vos regards se croisent et elle te lance un magnifique sourire. Sans réfléchir, tu le lui rends. Tu aperçois enfin Shikamaru, ton collègue secrétaire. En fait, pour l'instant, tu connaissais tout le monde. Tu affiches un sourire ; ça te rassure légèrement. Puis, une voix te sort de tes pensées. C'est Suzuki.

« Bonjour, t'as l'air déprimée, est-ce la faute de ton maître ? Je suis aussi une esclave moi... »

Alors comme ça, tu avais vraiment l'air déprimée ? Ca te consternait, certes. Et tu n'étais pas la seule apparemment. Mais déprimée ? A ce point-là ? Tu ne peux t'empêcher de lâcher un petit rire en réalisant les paroles de la vice-présidente. Tu t'empressas cependant de lui répondre.

« Bonjour, Takata. Je ne suis pas déprimée, c'est juste que ce changement temporaire me déconcerte légèrement. Alors comme ça, toi aussi tu es en C ? Non, ce n'est pas la faute de mon "maître". Je ne l'ai même pas croisé depuis qu'on m'a désigné comme étant son esclave ! Uzumaki le cancre. C'est lui mon maître. »

Tu t'interromps un petit moment pour respirer. Tu souris à Suzuki, qui semble t'écouter poliment. Tu poursuis et termines.

« Je peux te dire que oui, j'ai les nerfs d'avoir un maître comme lui. Et toi, c'est qui ton maître ? »

Quelque part au fond de toi, tu espères qu'elle ait pire.
code par Junnie sur Apple-Spring Ҩ 2013
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 2375


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Lun 19 Mai - 6:53




« Faut savoir se lacher de temps en temps ♪ »




Feat Des fous ♥

Le directeur avait des idées étranges des fois. Mais bon je n'allais pas m'en plaindre, en effet je venais de prendre du galon, en passant en catégorie A. Le top du top si on comptais tout les avantage que cela pouvais apporter. J'allais enfin pouvoir passer un peu de temps sans me tracasser de mes notes, ou du fait que je loupe un cours ou deux. Faire une pause quoi. Au final ce changement de catégorie tombé au bon moment. Ca me faisait un peu oublier le pourquoi du comment je me sentais pas très bien en se moment. Et bonne nouvelle de la journée, quelqu'un avait prévu de faire un jeu, cette nuit au réfectoire. Intéressant et divertissant, rien de mieux pour décompresser totalement. Un action ou vérité, le genre de jeu qui ne m'attire pas vraiment, mais bon, c'est en côtoyant du monde que j'allais enfin lâcher prise sur ce qui hantaient mes pensées dernièrement. Bien que je venais de changer de chambre, j'avais toujours le même colocataire, qui lui aussi était passé en A. Je ne sais pas s'il comptait venir ce soir, ça n'avait pas l'aire d'être le genre de chose qui le motivait, mais bon, cela pourrait être marrant, car parait il qu'on lui avait assigné un esclave. J'avais essayé du lui parler rapidement en lui disant un simple "- Vas y sors on est samedi soir" Mais pas de réponse de sa part, il viendrai peut être plus tard qui sait.

23h30 passé, je me lève encore tout habillé, je ne voulais pas perdre du temps inutilement donc je m'étais simplement posé dans mon lit en restant habillé après ma douche. Je sors de la chambre calmement, n'étant qu'un escalier à descendre pour me retrouver au rez-de-chaussée. C'est avec un tête pas trop joyeuse mais pas trop déprimé non plus que j'entrée dans le réfectoire, et il y avait déjà du monde. Des têtes que je connaissais bien. Mon meilleur ami était de la partie il semblerai, Miyuki également, et Takata aussi... Ce n'est pas que je ne l'appréciais pas, mais elle ne me faisait pas vraiment bonne impression au comité. Je les salue simplement d'un signe de main, me demandant qui était la quatrième personne. Il me semble qu'elle était dans ma classe mais je ne la connaissais pas plus que ça. Je me rapproche donc des personne que je connaissais. Il devais se demander ce que je faisais là, surtout Miyuki qui savait bien que ça n'allait pas fort en se moment. C'est avec le sourire que je me justifiais simplement:

« J'préfère me laisser aller, m'évader de mes problèmes le temps d'une soirée. »

Et c'était le cas, c'est ce dont j'avais envie à l'instant. Je lui sourirais, elle le méritait, je n'avais pas vraiment était toujours très sympa lors de notre rencontre au parc, ensuite je me tournais vers Shikamaru qui n'était entourait de personne pour le moment. Je m'assoie à coté de lui en me demandant combien de personnes allaient encore venir pour participer à ce petit jeu, le saluant juste avec un simple "- Yop, yo!". Je reste un peu pensif, c'est assez mal polie de ne pas ouvrir la conversation, mais je ne voulais pas ouvrir une conversation alors que le jeu aller surement bientôt commencer.

Les réfs 8D:
 



A suivre…


CRÉDIT - CSS

_________________________


Tekki: comme une même musique qui se répète sans cesse ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆☆☆☆☆

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 689
CHAMBRE : Chambre 102, Pavillon A.


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Mar 20 Mai - 7:19


We' re gonna die young # mini-event




    Essayez de ne pas passer pour un idiot, en étant en même temps un homme-pancarte avec un fichu '' free hugs '' écrit dessus. Ce n'était pas la meilleure solution et la plus grandiose des idées qui avaient été conçues, mais, je devais trouver une façon pour avoir la paix. Allongé contre mon lit à feuilleter un vieux journal intime que j'avais du écrire, il y a plusieurs années de cela. J'avais du mal à comprendre ce qu'y était inscrit, les lettres n'étaient pas très cohérentes. Soupirant, il se retrouva logé sous mes vêtements, dans un tiroir. Je jetais un coup d'oeil, autour de moi. Voilà que je me retrouvais avec deux autres personnes, dans une même chambre. Ce n'était aucunement plaisant. Surtout avec Uzumaki qui coupait mon sommeil, depuis un bon nombre de soirs, avec ses ronflements répétitifs. Si vous voulez savoir, j'en avais marre. Il devait être tôt, mon corps était encore enroulé, dans la couverture, ma tête cherchait le repos, sous mon oreiller. Il ne vint, jamais. Être en Catégorie B, pendant un temps indéterminé, n'est pas si irritant que ça en avait l'air. Au moins, je n'étais pas tombé dans la Catégorie C où l'on devenait l'esclave d'un étudiant. Je ne me voyais pas servir, qui que ce soit. Je mis le pied, hors de ce lit. Mes pas me menèrent jusqu'à une commode, où je pris soin d'enfiler les vêtements assignés à la catégorie B.

    « Bon soir, m...m...m...m…m…m…maî…t…t…tre, que puis ‘je faire pour vous ? Désolée pour le dérangement »

    Sa voix est familière, ce doit être cette jeune fille... Takata. Mes sourcils froncent à ce nouveau surnom, je garde silence... et je reprend le cours de mes occupations, en décidant de réviser, quelques matières. J'aperçois l'ombre de ses pieds, sous la porte. Elle est encore là, n'a-t-elle pas encore compris ce simple silence ? Je sais très bien me débrouiller et je n'ai pas besoin de quelqu'un qui va me demander, sans arrêt, ce que j'ai de besoin. Je ne suis plus un enfant, il me semble.

    « Si jamais vous avez besoin de quelque chose, je suis au réfectoire »

    Une phrase légèrement agressive occupe mes pensées, à ce moment-là. Alors que j'entend le bruit de ses pas s'éloigner, sûrement vers le réfectoire. Mes prunelles sombres repéra un bout de papier qui avait dû être glissé, sous la porte. Je récupéra celui-ci et j'y pus lire qu'un jeu allait être de la partie, au réfectoire. Ce devait être pour cela que Takata serait retrouvable, là-bas. Tout s'expliquait, désormais. C'était peut-être le bon moment, pour essayer cette idée. Depuis quelques temps, je cherchais le moyen d'avoir la paix avec toutes ses groupies. Il fallait trouver la source de leurs attachements et la détruire, aussi simple que ça. Était-ce le fait que j'en avais rien à faire d'elles et qu'elles cherchaient, à tout prix, à amener mon regard juste vers l'une d'elles. Je ne le nie pas, ce sont des sauvages... je suis la souris, elles sont les chats et elles veulent toutes la même proie. Quelques connaissances m'ont données des solutions, autant folles que inutiles. J'en peux plus, alors j'ai fais mon choix... si je me promène avec ce putai* de '' free hugs '' et qu'elles croient toutes que je ne m'intéresse pas juste à l'une d'elles, ses groupies vont finir par se lasser et vont chercher un autre candidat, pour ce titre. Misérable, oui, misérable.

    C'est en maudissant ce maudit carton que je sors, tout en traînant cette chose méprisable, avec moi. Je claque brusquement la porte, derrière moi. Dès que je quitte l'emplacement du pensionnat, je me rends au réfectoire. Je balaye le regard et repose mon regard, sur mon téléphone pour répondre à un message. Quelques personnes m'adressent un geste de tête en guise de salut. Takata est là, assise avec quelques personnes, peu importe. Je n'ai besoin de rien. Je m'appuis le dos, contre un mur et installe mes écouteurs dans mes oreilles, pour me perdre dans la musique. Le son cristallise le temps, alors que je crois me perdre dans l'au-delà de mes pensées. Je sens quelqu'un m'étreindre.

    Oh merde, je l'avais presque oublié, cette merdique de pancarte.

    Voilà, une autre idée qui ne fonctionne pas.
     


HRP.
Voilà, voilou ! Défi réussi  What a Face 

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Mer 21 Mai - 3:01



[Mini-Event] We're gonna die young (Pv tout les cons! )

♫ La vie en vert au lieu de rouge ♫



Tous au réfectoire un soir, plutôt une nuit puisque ça fait presque minuit, quand tout le monde a eu l'envie de se défouler, d'oublier ses peines, d'êtres des rebelles pour un moment. Je vois bien de ce que Nara voulait dire en ce qui concerne être la voix des catégories ignorées, et que c'est injuste tout ça... Avant je trouvais que ça ne me concernait nullement, mais maintenant... je trouve que ça me concerne vraiment, malgré que tout ces changements ne vont pas durer longuement, je trouve qu'il faut que cette "différence" entre catégories.... qui est lamentable... doit disparaître.

Assise à côté de Harusame qui est secrétaire au comité, ma colocataire pour ces deux semaines, et apparemment une esclave tout comme moi, je suppose que c'est pour ça qu'elle a l'air énervée, ou plutôt, dépressive? Bref, je lui pose une question qui ne-me-concerne-pas-du-tout et j'attends une réponse de sa part.

« Bonjour, Takata. Je ne suis pas déprimée, c'est juste que ce changement temporaire me déconcerte légèrement. Alors comme ça, toi aussi tu es en C ? Non, ce n'est pas la faute de mon "maître". Je ne l'ai même pas croisé depuis qu'on m'a désigné comme étant son esclave ! Uzumaki le cancre. C'est lui mon maître.  » Elle se repose un moment pour respirer et me donne sourire avant de continuer « Je peux te dire que oui, j'ai les nerfs d'avoir un maître comme lui. Et toi, c'est qui ton maître ?  »

Elle a terminé, je pense, en me posant une question... qui est mon maître? Je pense que Uchiha Sasuke n'est pas bien pire comme maître que Uzumaki Naruto, il faut avouer que c'est mieux d'être une esclave d'un garçon trop populaire qu'un cancre bien sûr. Dès qu'elle termine je lance un léger soupire, puis je regarde autour de moi, peut-être qu'il est là, et je le voit dans la salle en train d'écouter de la musique ou de la radio (les écouteurs aux oreilles... ça peut-être de la musique ou de la radio, on sait jamais). Puis je me retourne à la fin vers Harusame.

« Au lieu d'un cancre, j'ai un garçon très populaire comme maître... Sasuke Uchiha, tout le monde le connait... Ce n'est pas comme si il m'ordonne de faire des choses très dures, au fait, il ne me demande rien... Que de ne pas tourner autour de lui, ce n'est pas comme si je le désirais au fait, mais ce titre d'esclave lui même m'énerve c'est tout... »

Et c'est la vint le trésorier au comité des élèves, c'était quoi son nom déjà? Ah oui, Ikki Strauss, il donne un signe de salue, puis se justifia, bon je ne vais pas donner un autre commentaire sarcastique comme la dernière fois, en plus de ça, ça ne me concerne nullement, il s'adresse à Harusame et d'autres, et j'en ne fais pas partie bref, je ne fais même attention, je continue de regarder ceux qui m'entourent, plus de personnes viennent, le nombre s’agrandit de plus en plus, je me demande bien comment Rhodes a pu attirer ce nombre de personnes... Et bien sûr, le plus de personnes qui viennent sont des C. Je me retourne et remarque que Strauss n'est déjà plus là, il est maintenant assis près de Nara, Nara? Quand est-ce qu'il est venu celui-là? Je me demande maintenant si Sabaku no viendra aussi... Je remarque aussi une fille sur un fauteuil roulant, bien sûr, je l'ai déjà vu chez les A, apparemment elle a une chambre pour elle seule à cause de son handicap non? Bref, je soupire en voyant qu'un autre A, a eu la chance d'être un B au lieu de C ou de D...



Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Mer 21 Mai - 7:22


J'aimerais qu'on me foute la paix...



Oh, quel magnifique plafond. Je passerais bien la journée à le contempler comme ça, allongé sur mon lit. En fait, je veux passer la journée allongé sur mon lit et ne rencontrer personne. Malheureusement, il en a été décidé autrement.
Je m'assois sur le bord de mon lit et contemple le lieu où je vais passer quelques nuits pendant deux semaines. Une chambre bien plus présentable que le taudis rempli d'imbéciles heureux qui aimaient faire du bruit pour rien... Ou pour m'ennuyer, ce qui était relativement efficace. Ici, j'ai en guise de voisin de chambre un blond plutôt laxiste à voir sa tête. Je ne le connais absolument pas, mais il m'a l'air moins bruyant que ce à quoi je suis habitué. Tant mieux pour moi. Pour ce qui est de la chambre en elle-même, c'est une chambre que l'on pourrait trouver dans n'importe quel autre lycée "normal", avec un équipement tout de même en bien meilleur état que ce qu'il y a en D. Je n'ose pas imaginer ce qu'ils ont en A.
Ce matin en allant en cours, j'ai découvert un papier glissé sous la porte, mentionnant un action-vérité le soir, aux environs de minuit, au réfectoire. Je pensais d'abord ne pas venir, - trop d'agitation pour moi - mais si je dois choisir un moment pour remplir mon gage, c'était bien celui-là. Ce gage, si j'ai bien compris, est de me prendre pour un super-héros. Il est vrai que j'adooooooore attirer l'attention, en tant qu'associable. Je ne sais même pas sur quel super-héros je vais prendre exemple, ni dans quels circonstances.
Je me lève, me dirige vers la porte de la chambre et l'ouvre. Je la referme discrètement derrière moi, puis me dirige tout aussi furtivement vers le réfectoire. Il est vingt-trois heures passés, et je doute qu'un personnel de l'établissement apprécie de me voir déambuler dans l'établissement à une heure pareille. D'ailleurs, c'est pas un peu gros de réunir tout le monde dans le réfectoire au beau milieu de la nuit ? C'est bien simple : je me ferais petit durant toute la durée de cette réunion officieuse, et si jamais un imprévu arrive, je décampe. Les emm*****, c'est pas pour moi.

Finalement arrivé en face du réfectoire. En écoutant à travers la porte, je remarque que des personnes sont déjà là. J'espérais pourtant arriver parmi les premiers, que je n'ai pas à me faire remarquer tout de suite... Je passe la porte, et constate que je ne connais presque personne ici. Rien de surprenant, si je ne m'intéresse pas aux gens. Je traverse une partie du réfectoire en jetant des coups d’œil à droite et à gauche, examinant la tête des élèves et essayant d'établir un profil-type au vu de leur apparence. Puis, j'entends des élèves réunis se plaindre autour d'une table. En les observant, je viens de me rappeler d'une chose : j'ai droit à un esclave... Ou du moins, unE esclave. Miyuki Harusame. Je ne sais pas comment je dois réagir à cette idée : dois-je la prendre pour une gêneuse qui devra me suivre en permanence ou une opportunité de traiter en esclave une élève possédant normalement un grade plus haut que le mien ? Je m'arrête et réfléchis un instant dessus, puis me tourne et m'approche d'elle. Arrivé à sa portée, je me place à côté d'elle, une main sur son épaule :
"J'espère que tu aimes porter des sacs."
Puis je m'éloigne et vais me poser dos contre un mur, à une place assez éloigné de la salle. Un bon endroit pour observer ce qu'il se passe sans être au milieu de ces présences. Néanmoins, va venir un moment où je vais devoir me jeter dans la foule... J'attends la suite avec une certaine appréhension.


by Zora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☆★★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 123
CHAMBRE : 301


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Ven 23 Mai - 8:55


Soirée avec Jade-sama et les autres <3

Je...suis en A!!!En A !! Je sautais sur mon lit toute contente. C'était certes pas mes habitudes mais j'étais d'humeur joyeuse et comme ma colocataire n'était pas là j'en profitais pour m'exprimer librement sans appréhension. Je regardais les alentours et soufflais de satisfaction, je n'allais rester que deux semaines ici mais c'est déjà un luxe comparé  aux dortoirs de la catégorie C.
Je m'allongeais sur mon lit tout en réfléchissant à ce soir. Car oui ce soir il y avait un événement de prévu que Jade-sama et moi avons préparé plus tôt dans la journée.
Je me redressais et fixais l'armoire, je devrais me changer pour ne pas faire honte à Jade-sama. Je me décidais à mettre une robe grise m'arrivant au niveau des genoux ainsi qu'une fleur de la même couleur dans mes cheveux.    
Je regardais ma montre, il n'était pas encore l'heure mais je mourrais d'impatience d'y aller même si je savais qu'une fois arrivée la-bas j'aurais du mal à me faire remarquer ou à aller vers les autres mais je savais que je ne devais pas lâcher Jade-sama d'une semelle après tous elle était tellement gentille et attentionnée avec moi je n'ai pas le droit de la décevoir !
Je me regardais une dernière fois, et soufflais pour me donner du courage, je devais me comporter comme une vraie A pour ces deux semaines c'est aussi un bon moyen pour combattre cette manie de  bégayer à tous bout de champs.
Je me dirigeais donc silencieusement vers le réfectoire, où j'entendis des bruits en sortir. Je fus soulagée de savoir que des  gens ont répondu présent à nos mots et j'en fus très reconnaissante. Une fois à l'intérieur, je vis pas mal de monde dont des membres du comité tel que Shikamaru Nara,  Suzuki Takata et Miyuki Harusame qui n'avait d'ailleurs pas l'air très contente.
Je vis une personne dont je ne me rappelle pas du tout de l'avoir déjà vu auparavant mais j'ai l'impression qui n'avait pas l'air très sociable.  Il y avait également une fille en fauteuil et un autre garçon dont j'ignore également le nom. J'allais m'élancer vers Jade-sama que je vis au fond de la pièce quand je remarquais un garçon sur ma droite avec un panonceau où était inscrit « Free Hugs » je ne pus m'empêcher de laisser échapper un petit rire avant de lui en faire un timidement. En tant que A je devais montrer l'exemple n'est-ce pas ? En fait, je crois surtout parce que j'avais envie de faire un câlin à quelqu'un je n'ai jamais connu ça avant donc je voulais savoir qu'est-ce que ça faisait. Je me retirais tout en me penchant vers l'avant comme pour faire des excuses puis je me dirigeais vers Jade-sama le tous timidement.

« Je suis arrivée Jade-sama. Avons-nous besoin de quelques choses pour la suite ? »




by Zora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 432
CHAMBRE : 402


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Lun 26 Mai - 6:01




« Ce soir, rien ne nous est interdit»




Feat tout les fous o/

Longue... Trop longue... J'attendais comme un clampin devant les douches des D, alors qu'au réfectoire il devais déjà bien s'amuser (ou pas). Je soupir, je ne voulais quand même pas passer la nuit à attendre la blonde. Tu parles d'un maitresse indigne, elle allait laisser son petit esclave s'amuser tout seul. Quoi que cela aurait du bon, j'allais pouvoir être libre de faire ce que je veux, si elle ne voulait pas prendre en compte mes mises en garde c'était son problème après tout. Je tape un peu du pied, attendant encore un peu, mais je perdais vite patience. Ce n'étais pas vraiment mon truc d'attendre après les gens. Je frappe mon poing contre la porte, elle était vraiment chiante, et je devais me la coltiner en tant que maître, et bien si elle voulait me laisser libre tant mieux, mais je voulais absolument voir la tête de Nara si on arrivait ensemble, plus ou moins proche. Dommage. Je tourne les talons, je voulais voir ce qui se passait au réfectoire, je ne voulais surtout pas louper le début du jeu. Je descend, d'un pas un peu plus motivé qu'à mon habitude lorsque je descendais de ma chambre. Avoir été obligé de monter à mon ancien pavillon pour.... Rien.

Un fois au réfectoire j'entre, sans discrétion. Qui à dit que je savais être discret aussi. Au moins ici il y avait déjà du moi. JE balaye la salle du regard, je me demande bien qui pouvait être l'organisatrice. Enfin je ne voulais pas croire à ce que je venais d'entendre. Je ne connaissais pas la fille qui avait prit la parole lorsque j'entrais, mais si je comprenais bien ses dire, c'était... Rhodes qui avait organisé ça? Sérieusement? Je souriais de façon bien distinct en regardant Rhodes, puis mon regard se pose sur Nara, et si j'allais  faire quelques histoire en attendant le début? Je m'avance vers lui, il était accompagné par un au gars de ma classe, le délégué il me semble. Je le dévisage avant de tourner mon regard vers mon éternel colocataire.

Dark Vavor est dans la place:
 
« Tient Nara. Il semblerai que ta blonde soit rester bloquer au toilettes. »

Non je ne lui avait strictement rien fait mais je voulais laisser cette phrase avec un minimum de suspens. Je souriais de façon décalée, je souriais toujours trop de toute façon, et cela à chaque fois que j'étais fier de ma connerie. Je posais ma main sur une des table, en restant en face de Nara attendant de voir la réaction de fainéant, mais ce n'est pas toujours ce qu'on attend qui arrive.


A suivre…



CRÉDIT - CSS

_________________________

[center]**Life Is Like A Game**

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 2375


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Lun 26 Mai - 6:02




« Faut savoir se lacher de temps en temps ♪ »




Feat Des fous ♥

Le temps me paraissait bien long. Cela faisait pourtant même pas vingt minutes que j'étais ici. Il y avait pas mal de monde qui arrivé, même un homme pancarte, c'est pour dire. La vue du populaire Sasuke dans cette tenue m'avait légèrement fait sourire mais sans plus. En fait, j'étais encore bloque sur ma façon minable d'avoir salué celui qui était mon meilleur ami, au lieu de cogiter inutilement je devrai faire comme il me l'a toujours dit, et profiter de cette soirée pour le faire. Il fallait que j'arrête de me tracasser pour les autre et que je cesse de me tracasser inutilement pour des choses futiles se poser des question qui n'avaient pas de réponses était une perte de temps. Je m'apprête à ouvrir la bouche pour lui demander comment il allait et ce qu'il faisait ici, mais je n'eu même pas le temps de sortir le moindre mot, qu'un autre élève entrai dans le réfectoire, de façon plutôt bruyant... Je lève les yeux et le reconnait de suite. Ittoki, il était dans ma classe et en temps que délégué j'avais accès à pas mal de choses sur les élèves de ma classe. Et lui était loin d'être blanc comme neige, mais bon, comme à son habitude il arrivait en retard et dans le bruit. Franchement cela servait à quoi de se faire remarquer de la sorte? Je soupir, en me demandant pourquoi il venait par ici. LE voila qui s'adresse à Shikamaru sans aucune raison apparente. Pourquoi lui parlait il de blonde? Ne serai ce pas Sabaku no? Et puis qu'est ce que cela pouvais lui faire? Il ne pouvait pas se mêler de ses propres affaires et laisser les autres tranquille... Il ne pouvait donc s'empêcher de créer des conflit inutile avec des pics sans intérêt sur des choses qui ne le regardait pas. Je soupir en lui lançant:

« T'es enfaite qu'une bête féroce sans adversaire?.... »

Franchement c'est vrai, enfin de la à dire féroce c'était surement exagéré (mais est ce que j'ai le choix?) mais bon, on pourrai sans efforts le comparer à une stupide hyène qui rie de rien et qui se jette sur tout ce qui bouge juste pour le plaisir d'attaquer les autres. Je soupir et me tourne vers Shila en lui disant:

« Son pouvoir de réflexion vole plus bas qu'un derrière de cochon?... Stupide. Franchement où son passer les gens aimables? »

Je soupir de nouveau, il était donc un gamin qui s'amuse avec la vie privé des gens. Son regard me disait que ce que je venais de lui dire ne semblait pas vraiment lui plaire. J'aurais peut être mieux fait de laisser Shika s'en charger, mais je voulais faire une bonne action suite à mon impolitesse...

Les réfs 8D:
 



A suivre…


CRÉDIT - CSS

_________________________


Tekki: comme une même musique qui se répète sans cesse ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Mar 27 Mai - 5:40




Feat. Crazy people.
Mad Miyuki.

We're gonna die young.
La salle s'était bien remplie. Il semblerait que beaucoup aient eu la curiosité de venir au réfectoire pour regarder ou participer à ce qui allait se passer. Tu esquissas un sourire. Tu trouvais ça marrant. Takata toujours assise à côté de toi, tu commençais tout doucement à t'habituer à cette situation. Après tout, tu n'avais rien à perdre. Quoique.

« J'préfère me laisser aller, m'évader de mes problèmes le temps d'une soirée. »

C'était Ikki. Il avait prononcé cette phrase devant toi avec un large sourire. Tu lâchas un rire en considérant ses paroles. Tant mieux pour lui, si il avait pris cette décision. Après tout, il avait raison. C'est ainsi que tu décidas de prendre exemple sur lui. Toi aussi. Tu devais t'amuser, juste essayer de te changer les idées, "le temps d'une soirée", comme il l'avait si bien dit. Tu rendis ton plus beau sourire à ton ami.

« Au lieu d'un cancre, j'ai un garçon très populaire comme maître... Sasuke Uchiha, tout le monde le connait... Ce n'est pas comme si il m'ordonnait de faire des choses très dures, au fait, il ne me demande rien... Que de ne pas tourner autour de lui, ce n'est pas comme si je le désirais au fait, mais ce titre d'esclave lui même m'énerve c'est tout... »

Tu avait reconcentré ton attention sur la vice-présidente en entendant le début de ses paroles. Sasuke Uchiha comme maître. Franchement, elle ne pouvait pas se plaindre. Tandis que toi, tu te coltinais Uzumaki. Tu poussas un bref soupir. Ceci dit, tu pouvais comprendre l'énervement de ton interlocutrice. C'est vrai que pour les élèves en A, cette histoire de changements de catégories devait bien foutre les boules. Les pauvres. Une main sur ton épaule interrompt tes pensées. Puis, une voix.

« J'espère que tu aimes porter des sacs. »

Euh... Attendez. QUOI ? Brusquement, tu te lèves et te retourne en repoussant la main qui était posée sur ton épaule. Un jeune homme se trouve au centre de ton champ de vision. Sa tête ne te dit rien. Tu ne l'as jamais croisé. Dans ton énervement, tu lui fiches une claque.
Merde.
No, no.
Qu'est-ce que t'as fait ?!

Doucement, tu te calmes, reprends tes esprits, et posant tes deux mains sur ta bouche, tu prends immédiatement la parole.

« Merde ! Excuse-moi... Je sais. Tu dois te dire que je suis pas très commode, comme fille. C'est juste... Enfin bref ! T'es qui ? Et pourquoi tu m'as dit ça ? J'ai atterri en catégorie C, okay. Mais mon maître, normalement, c'est Naruto Uzumaki. je veux des explications ! »

Tu le fixes. Tu veux une réponse, même si tu es désolée de ton comportement.
code par Junnie sur Apple-Spring Ҩ 2013
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Mer 28 Mai - 9:07


J'aimerais qu'on me foute la paix...



Cette soirée a tellement bien commencée. Je me faufile au milieu de la nuit pour un événement qui ne m'intéresse pas vraiment, j'arrive dans une salle où je ne connais pratiquement personne et avec ça, ma joue rencontre une main de façon un peu violente. La prochaine fois que j'essaie d'être sociable, je retourne me coucher.
Je la regarde et essaie de garder mon calme, que je n'ai pas à lui rendre sa baffe - qu'elle sentirait passer. Je m'apprête à lui fournir une réponse, puis je pense à une chose : c'est peut-être l'occasion pour moi d'en finir avec ce gage ici et maintenant.
Je réfléchis un instant à ce que je vais dire. J'ai bien quelque chose en tête, reste à peaufiner le tout dans de l'improvisation :
"On ne m'a prévenu que dans le courant de cette semaine. 'Miyuki Harusame est désormais ton esclave', un truc du genre. Je n'étais pas vraiment enchanté à l'idée."
Quoi d'autre ?
"Je suis un type sans histoire, et je me retrouve avec une personne qui doit me coller aux basques. Alors, je me suis dit que j'allais faire un effort en venant à cette soirée..."
C'est ça ! Je me lance au milieu de la salle, une main levé vers le plafond.
"Et voici ce que je récolte : une baffe, de la part de celle qui est supposée être ma servante. Je ne suis pourtant pas quelqu'un de cruel... Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes."
Ça c'est quelque chose ! J'exagère les faits, mais il faut bien que je m'en sorte. Quoiqu'il en soit, ce n'est pas suffisant. Je poursuis ma lancée sans m'arrêter : j'attrape le rideau d'une fenêtre pour le porter de la même manière qu'une cape, et prend une pose dramatique, un genou à terre et la main au visage :
"Pourtant, je persévère ! Récemment, j'ai eu à côtoyer des personnes que je ne connaissais absolument pas à l'origine..."
Ce que je vais dire relève presque de la diffamation, c'est surtout le hasard qui a voulu ça. Mais bon, inutile de faire dans le détail. Je relève la tête, puis me remet debout, brandissant un poing déterminé :
"... Et pourtant, je leur ai parlé ! J'ai fait un effort ! Mais ça n'a pas suffit. Au final, soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser la peau du méchant."
Je me tourne vers la sortie. Je retire ma peudo cape et la jette contre une table, avant de partir d'un pas lent, le regard tourné vers le sol.
Une fois la sortie traversée et suffisamment éloigné, je m'adosse contre un mur et soupire grandement. J'ai des frissons rien que de repenser à ce que je viens de faire. Comment ai-je pu garder mon calme en produisant une scène pareille ?! D'ici demain, c'est tout le lycée qui va venir me harceler de commentaires stupides et moqueurs en venant en cours. Merdre.
Ça ne sert à rien de repenser à ça. Le plus dur est fait, je peux retourner au dortoir, l'esprit tranquille... Façon de parler, les conséquences de cette soirée vont me tourmenter un peu avant que je ne puisse m'endormir. Je me secoue la tête, et repars en direction des dortoirs, aussi discrètement qu'à l'aller.


by Zora


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 937
CHAMBRE : 402


MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   Jeu 29 Mai - 1:12



We're gonna die young.

Galère de chez galère~~~

Shikamaru et plein de gens bizarres




.
 

Le monde commençait à arriver dans le réfectoire, et de toute les catégories : anciens A, nouveau A, des D ou des B... Et du coup le nombre de participant au jeu allait monter. Shikamaru avait saluer Ikki qui s'était installé à côté de lui et constata du regard les gens qui étaient là. Raah, c'était un coup à encore se faire passer un savon. Il s'en foutait, même si c'était galère, mais les répercussions qui arriveraient jusqu'à sa mère serait encore plus désagréables. Tant pis. En tout cas, il espérait que la partie commence vite parce qu'il en aurait très vite marre.

De toutes manières il ne prendrais que les Vérités et mentirait surement parce que sinon c'était trop ennuyant. Il n'allait pas se mettre la honte avec un jeu stupide. Et galère arrivant par paire, venait maintenant son coloc qui s'approchait... Encore pour l'insulter ? Tout était galère semblait-il dans la soirée. En tout cas, c'est ce que le fainéant percevait et c'était loin d'être agréable.

- Tient Nara. Il semblerai que ta blonde soit rester bloquer au toilettes.

Et voilà. Encore une remarque qui le faisait soupirer. De un, pourquoi "sa" blonde ? Temari était tout sauf sa petite amie, les gens ne remarquaient pas que chaque discussion était une dispute avec elle ? A moins qu'ils interprètent ça comme un signe d'un quelconque amour. En tout cas c'est stupide. Et puis franchement, même s'il avait été son ami, qu'en aurait-il eu à faire qu'elle ne vienne pas ? Elle faisait ce qu'elle voulait après tout. Fallait que tout le monde face une fixette sur tout... Galère...

Et puis, c'est quoi cette voix excessivement grave qu'il prenait ?

- T'es en fait qu'une bête féroce sans adversaire?... commença Ikki, répondant à la place de Shikamaru qui la lui laissait bien volontiers, avant de se tourner vers celui-ci. Son pouvoir de réflexion vole plus bas qu'un derrière de cochon?... Stupide. Franchement où son passer les gens aimables?


... Il avait déjà entendu cette expression quelque part... En tout cas, la réplique cinglante et presque instantanée parut agacer Ittoki. Bah. Tant pis pour lui il avait ce qu'il méritait  après tout.

- C'est bon Ikki, généralement plus on l'ignore, plus il part vite...
Crédit: Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)
» Like we gonna die Young. - Gwen&Tekla&Luwana
» [Final : MINI-ÉVENT] Le Clan des Étoiles nous réserve t-il une autre place au seins de leur tribu?
» [Mini-Évent] La perle rare vous présente....
» WE'RE NOT GONNA TAKE IT || Patrouille du Vent vs. Patrouille du Tonnerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Rez-de-chaussée :: Réfectoire-