AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Dim 22 Juin - 13:20

Retrouvailles
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
« Feat Kôgami Hiniku »

Longue journée... Non? Oh que si. Bien trop à mon goût. Habituellement, les secondes s'écoulaient bien vite, et avant même que je ne m'en rend compte, les cours étaient terminés. Mais aujourd'hui, c'était différent. Chaque minute qui passait me semblait être un véritable cauchemars. J'avais l'impression d'avoir constamment face à moi, sous mes yeux, un sablier dont les grains de sable tombèrent lentement les uns après les autres, et me nargueraient sans cesse, riant juste devant mon nez. Oui, c'était stupide, dans un sens, puisque les grains de sables ne rient pas. Mais c'était trop long aujourd'hui. Si je ne regardais pas ma montre, c'était l'horloge accrochée au mur que j'observais toutes les quinze minutes. Pourtant, rien n'était différent comparé à d'habitude. Le type qui regardait par la fenêtre, heure après heure, Miyuki qui tapotait nerveusement des sms sur son clavier à tout bout de champs, comme une acharnée, même les professeurs qui étaient aussi dynamique qu'ils l'étaient en général... Oui, tout était comme d'habitude. Sauf mon comportement. Je me surprenais par moment à venir claquer mes ongles sur le bois de la table, une boule de stress au fond du ventre, ou à agiter rapidement ma jambe. Oui, c'était étrange de ma part, et en même temps...

Serais-ce... Parce que j'avais ce paquet, au fond de mon sac? Était-ce pour cela que j'étais tant nerveuse? Rien que d'y repenser, je m'agitais un peu sur ma chaise, en jetant un coup d’œil vers mon sac près de ma table. Maintenant que ça me revenait à l'esprit... Oui, c'était probablement ça. Oh, ça faisait un petit moment, maintenant, que je l'avais, ce paquet, mais aujourd'hui, je m'étais décidé. Bien qu'hier, cela avait été pareil. Tout comme avant hier, et les jours d'avant à vrai dire. J'avais longuement hésité. Et pourtant, plus j'attendrais, et plus ce serait dur. Mais en même temps, comment ne pas stresser à l'idée de remettre ce petit paquet cadeau entre les mains de Kôgami? Parce que c'était pour lui, oui. Mais... Offrir un cadeau à un garçon... C'était étrange pour une fille, non? Les filles ne faisaient ça que si elles avaient une idée derrière la tête, non? Ce n'était pas mon cas, hein, bien évidemment, oh non, vraiment! Mais... Les autres filles... Qu'est ce qu'elles allaient penser? J'avais l'impression que je ne devais pas faire ça, et en même temps, maintenant, c'était acheté, et je ne pourrais pas le porter moi-même puisque c'était pour homme. Et bien trop grand pour mon poignet. Et je devais me dépêcher tant que la pile fonctionnait.

Raaah, bon, et puis zut. On s'en fichait de ce qu'en pensait les autres filles, non? Ce matin, quand je l'avais recherché pour le lui donner, je n'y avais pas pensé, alors pourquoi est ce que maintenant, ça me venait à l'esprit? Je l'avais raté de peu, au réfectoire, trop plongé dans mes propres pensées, et je n'avais donc pas pu le lui donner puisque entre l'arrivée au lycée, et le début des cours, je ne l'avais pas trouvé. Et maintenant, j'en étais contrainte à le lui donner après les cours. Pourquoi au moment des clubs, et pas dans la salle commune au pensionnat? Et bien, tout simplement parce qu'il y aurait probablement moins de monde de ma connaissance au complexe sportif. Et aussi que notre club n'aurait pas lieu en ce jour, puisque le président s'était annoncé malade. Ou alors, c'était une excuse. Mais peu importait à vrai dire, puisque ça m'arrangeait énormément. Miyuki avait d'abord proposé de m'accompagner, puis j'avais catégoriquement refusé. Déjà comme ça, je ne me sentirais pas à l'aise, mais alors en plus, si elle était derrière moi... J'étais presque sûr de ne pas y arriver sans m'évanouir.

La sonnerie retentit alors, me coupant dans mes pensées, et annonçant la fin des cours. Je me levais subitement et attrapais mon sac, déterminée. Néanmoins... A peine avais-je fait cinq pas en dehors de la classe que ma belle assurance s'était envolé. Non non non! Hors de question de céder! Il fallait que j'y aille, je ne pouvais pas ne pas y aller, prétextant une nouvelle fois qu'aujourd'hui n'était pas u bon jour. J'allais alors rapidement jusqu'aux toilettes des filles les plus proches et m'arrosait légèrement le visage d'eau fraîche avant de relever les yeux vers mon reflet dans le miroir. J'étais plus que déterminé à lui faire ce présent aujourd'hui, et peu importait le regard des autres. Oui, on s'en fichait. Je m'en fichais. Complètement. Et ce n'était pas cet autre fille qui gloussait avec une de ses amies un peu plus loin qui allait m'en empêcher. Même si elle n'avait probablement aucune idée de ce que je m'apprêtais à faire.

Je sortais donc et me dirigeais résolument vers le complexe sportif, serrant la lanière de mon sac entre mes doigts. C'est bon, c'était décidé, j'allais lui faire, ce cadeau. En espérant que la pile fonctionnait encore. Le bijoutier m'avait bien dit qu'elle tiendrait encore longtemps, non? Je l’espérais, mais sait-on jamais... Je ne devais pas me faire d'inquiétude. Après tout, je n'étais pas non plus allé dans la petite bijouterie du coin, j'étais allé chercher plus loin pour être sûr de faire plaisir à celui qui m'avait aidé autrefois alors que je m'étais faites agresser. Oui oui... Ce n'était pas une montre bon marché, ni une marque quelconque. J'étais allé chercher bien plus loin, et avait même dépensé une petite fortune. Ce qui, pourtant, était assez faible face à la somme que m'offrait ma même toutes les semaines comme argent de poche. Bref, je m'égarais... Ah oui, voilà. C'était marqué là, c'était même fléché. Je n'avais plus qu'à suivre le chemin indiqué. Et rapidement, j'arrivais au complexe. Encore un peu... Il fallait désormais que je trouve la salle de boxe. Lentement et discrètement, j'arpentais les lieux seulement squattés par des sportifs en plein entraînement. En repérant un sur un banc, je m'approchais et lui demandais où se trouvait le club de boxe.

Après avoir obtenue ma réponse, je m'inclinais doucement pour le remercier, puis allais droit dans la direction donnée. J'arrivais face à une porte ouverte, sur laquelle figurait une plaquette en plastique dur gravé. Y passant doucement ma tête, je laissais un moment mon regard dévier à l'intérieur de la salle, à la recherche bien évidemment de mon sauveur. Malédiction du destin ou pas, je n'eus pas le temps de regarder plus longtemps qu'une imposante silhouette se plaça face à moi. Relevant les yeux, je déglutissais légèrement, et passais ma lange sur ma lèvre inférieur pour venir l'humidifier. Bon sang... Ce type là mesurait bien trois têtes de plus que moi.


«C'est pour quoi?» qu'il dit.

Pour quoi? Ahah, pour rien, évidemment...! Non non, bien sûr, j'allais faire demi tour, là, tout de suite, et retourner dans l'autre bâtiment. Oui, là, immédiatement. Oui oui...! Et, d'ailleurs, j'étais prête à me retourner, quand mon esprit se souvint pour la énième fois du comportement plus que courageux, et peut-être même légèrement suicidaire de l'adolescent, la dernière fois que nous nous étions vu. Poussant alors un soupir déterminé, je me retournais complètement vers l'inconnu, baissant malgré moi les yeux en farfouillant dans mon sac, déjà à la recherche du paquet cadeau.

«Euh, et bien... Je... Je suis venue voir un ami, il doit être là, aujourd'hui... Hiniku Kôgami, en catégorie D... Est ce que... Est ce que je pourrais... lui parler? Je n'en ai pas pour longtemps, c'est promis, je ne le dérangerais pas inutilement dans son entraînement...!»

Le voyant d'abord grimacer, je cru qu'il allait m'envoyer promener. Mais bientôt, il se retourna et partit dans une certaine direction, allant probablement chercher l'adolescent. Du moins je l’espérais. Je n'avais pas envie d'attendre ici inutilement. Surtout pas avec ces regards qui se braquaient sur moi parfois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Lun 23 Juin - 7:05


Retrouvailles



Ça doit bien faire plus d'une semaine que j'ai quitté l'hôpital. Bien que le doc m'ait dit que j'avais un corps plutôt résistant, ils m'ont retenu plusieurs jours. Et sans mon insistance pour sortir, ils m'auraient bien retenu un ou deux jours de plus. Ces médecins qui ne savent pas lâcher prise... Ça fait du bien de pouvoir de nouveau tenir sur ses deux guiboles quand même, sans avoir un menu calibré et équilibré.

Mon retour n'a pas été trop chaotique, j'ai pu en conclure que Sawako (je me permets de l'appeler par son prénom à présent) à fait ce que je lui ai demandé. Tant mieux, mais mon absence a bel et bien été remarquée par la plupart des élèves de ma classe. Quelques curieux - ou téméraires, allez savoir - sont venus à ma rencontre me demander des détails, mais ils ont eu droit soit à un vent, soit un sarcasme qui ne répondait en rien à leur question. La curiosité ambiante a rapidement chuté heureusement, le lendemain de ma sortie, où tout le monde est retourné à leurs habitudes sans se préoccuper de moi. Ils ont dû se dire que j'étais en forme, au vu de mes réponses.

J'ai redoublé d'efforts lors des séances d'entraînement au club de boxe, une manière à moi pour me rassurer que je n'ai pas perdu mes capacités. Preuve en est, les membres ont encore du mal à me suivre. Quoique je pourrais rajouter qu'ils ont un peu eu peur de moi récemment... Rien de bien surprenant, quand on sait que je me suis fait plusieurs loubards à moi seul... Et le fait que j'ai explosé quelques sac de frappe après y avoir collé la photo du prof de japonais qui m'a tout simplement em***dé. Comment il peut se permettre de m'imposer des séances de révisions avec une fille qui me tape déjà sur le système ? Je ne devrais pas m'en prendre à elle, je sais, mais j'étais vraiment sur les nerfs. J'ai eu des reproches de la part du gérant du club évidemment, et je vais devoir rembourser tout ça... Comme si je ne manquais pas d'argent récemment, avec le pari idiot que j'avais passé avec Odin. Le monde a-t'il décidé de se liguer contre moi ?

Et maintenant que j'y pense, ça fait un moment que je n'ai pas revu Sawako. Il me semble l'avoir croisé à plusieurs reprises dans les couloirs, mais je n'ai jamais pris la peine d'aller lui dire bonjour. Mon caractère d'anti-social me rattrape à chaque fois... Mais bon, elle a sûrement mieux à faire que de venir taper la discut' avec un taré comme moi.

Je reproduis des mouvements complexes de combat dans le vide, concentré, alors qu'une voix que je connais retentit derrière moi. Sans me retourner, je lui demande ce qu'il me veut.

"T'as de la visite vieux. N'empêche, moi qui te croyait inatteignable par ton caractère foireux, t'as quand même une admiratrice."

Les questions ont fusé dans ma tête à sa remarque, mais c'est alors que je vois la personne qui se tient à côté de lui lorsque je me retourne. J'ai ma réponse.
Tiens donc. Il semblerait qu'elle ai eu envie de me voir. J'ai envie de dire que je ne m'y attendais pas mais... En même temps, le cas contraire m'aurait étonné, je ne sais pas pourquoi. Intuition ? Allez savoir.

Je me mets sur le côté et reprend mes enchaînements. Non pas que je ne veuille pas lui parler, mais mes compétences sociales m'empêchent de faire tout mouvement dans sa direction et de lui présenter directement mon intérêt.

"Qu'est-ce que tu viens faire ici ?"

Ce n'est qu'après cette réponse sèche que je remarque un sac, et que la personne qui la tient me paraît un peu nerveuse.


by Zora
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Lun 23 Juin - 9:16

Retrouvailles
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
« Feat Kôgami Hiniku »

Alors que je trouvais enfin le paquet cadeau au fond de mon sac, je me crispais en entendant les paroles du type qui était partis chercher l'adolescent. Une admiratrice? Comment ça? Non, non...! Ce n'était pas ça, pas du tout, loin de là! Mais qu'est ce qui avait bien pu le pousser à croire que j'étais une admiratrice? Je lui avais pourtant bien dit que j'étais une amie! Il savait ce que ça voulait dire, au moins, hein? Peut-être, peut-être pas, toujours est-il que je ne pu m'empêcher de rougir vivement à ces mots, baissant brusquement mes yeux qui s'étaient arrondis entre deux comme des soucoupes, le regard légèrement tremblant, et les lèvres pincées. Et voilà, Sawako...! Tu as encore raté une occasion de te taire, et prit celle de te faire passer pour une idiote...!

Déglutissant, je laissais doucement retomber mon sac que je tenais encore entre mes doigts, le bout de ses derniers venant se replier et se resserrer machinalement sur le bord de la jupe courte de mon uniforme. Déjà que j'étais moi-même stressé de venir jusqu'ici pour lui faire mon cadeau, alors là... J'étais gêné, terriblement. Et du coup, je me demandais si j'allais véritablement le lui faire aujourd'hui. J'avais assez u honte pour la journée. Je m'apprêtais donc à faire demi tour et à partir, à rentrer pour de nouveau annoncer à Miyuki que je n'avais pas réussis qui se mettrait de nouveau à me charrier sur le fait que je perdais toujours mes moyens quand il s'agissait de Kôgami. Mais ça n'avait rien à voir avec lui... J'étais toujours comme ça, face à un garçon. Non...? Si, bien sûr que si. Mais alors que je pensais à tout ça, une voix familière s'éleva, m’apostrophant au passage, et me demandant sèchement ce que je faisais ici.

Mon regard chercha celui du garçon qui venait de parler, et quand je le repérais, je me rendis aussitôt compte qu'il s'agissait de celui que j'attendais. Je me retournais alors vers lui, et entrouvrais les lèvres, prête à lui dire que ce n'était rien, que je m'apprêtais finalement à m'en aller, quand mes yeux se mirent à suivre chacun de ses mouvements qu'il effectuait. Bien que j'en restais quelques secondes béate, je refermais finalement la bouche, et me crispais, un peu plus nerveuse encore, maintenant que je le voyais ainsi, aussi... Aussi... Whaouh. Cool, oui, c'est ça, Sawako. Ne pense à rien d'autre qu'à la cool-attitude. Alors que je rougissais de nouveau sans plus me formaliser du ton qu'il avait adopté, je faisais un pas dans sa direction, et plongeais une nouvelle fois ma main dans mon sac.

Oui, j'avais changé d'avis. J'allais le lui donner. Et au diable tout ces regards qui se posaient sur nous. Je m'en fichais, mais alors éperdument. Je déposais alors mon sac et m'accroupissais pour en sortir la petite boîte emballé dans un papier cadeau sobre, décoré d'un simple ruban sur lequel était inscrit le nom de la bijouterie. Je me relevais, et plongeais mon regard dans celui de l'adolescent, laissant un léger sourire étirer mes lèvres malgré la rougeur qui envahissait mes joues.


«Je...»

Je m'arrêtais, me pinçant les lèvres et baissant les yeux au sol, sur mes chaussures, avant de les relever vers lui, et de sourire un peu plus sincèrement, toujours aussi gênée toutefois. Je lui tendais alors le paquet.

«Je me suis dis que ce n'était pas grand chose pour ce que tu as fait, et puis, que, peut-être ça te ferait plaisir... Enfin, j'espère.»

Bien que je me sentais rougir de plus en plus, et que mon regard fuyant regardait à droite, puis à gauche, effleurant et croisant à peine le sien par moment, je reprenais:

«Mais, euh, si tu n'aime pas, tu peux toujours aller au magasin, et demander à l'échanger, ils ont des tas d'autres trucs sympa, aussi...»

Mes yeux tombèrent de nouveau vers le sol, alors qu'un léger silence s'installait, terminant de colorer mon visage d'un rouge bien vif.

«Puisque je ne connais pas tes goûts...»

Cette fois, mon regard se dirigea vers le sien, s'y accrochant, et attendant une réponse. Ou du moins qu'il prend la petite boîte.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Mar 24 Juin - 9:42


Retrouvailles



Une main après l'autre, les jambes bien positionnées et les yeux fixés... On pourrait limite croire que je suis trop absorbé par mes mouvements pour écouter la fille qui se tient debout, droite comme un I à me regarder. Mais je l'écoute bel et bien, et je peux dire qu'elle se perd dans ses balbutiements. Je ne vois pas pourquoi elle est si nerveuse...
Peut-être est-ce à cause de ma tenue actuelle ? Si on peut appeler ça une tenue : je suis torse nu avec un short bleu en guise de bas. Dans ce cas-là, je veux bien la comprendre. D'autant que la boxe compte assez peu de membres féminins, elle doit se sentir mal à l'aise avec tous ces muscles autour... Ou alors, c'est autre chose, mais je ne sais pas quoi.

Parfois, je tourne mon regard dans sa direction, histoire de montrer qu'elle a bien toute mon attention. C'est alors qu'elle me tend le paquet qu'elle tenait dans ses mains depuis un moment. Elle m'a offert un truc ? J'arrête mes enchaînements et me dirige vers elle, faisant fi de mon apparence actuelle. Je m'approche d'elle et je remarque que quelques regards sont posés sur nous. N'ayant pas envie d'attirer l'attention maintenant, je jette un regard noir en direction de ces quelques curieux, qui tournent la tête - terrifiés ou gênés, je n'en sais rien.

Une fois à portée, je regarde un instant Sawako, la considérant, et prends le paquet. J'ignore ce qu'elle a bien pu me prendre. J'ouvre le paquet pour répondre à ma propre question, dévoilant une petite boîte contenant... Une montre. Et de luxe, avec ça. Je ne sais pas si je dois être content de recevoir quelque chose, ou surpris de recevoir un truc aussi cher.

"Hé bien... Ça a dû te coûter les yeux de la tête non ?"


Je choisis l'option de la surprise. Pendant qu'elle me répond, j'en profite pour essayer ma nouvelle acquisition, qui semble être adaptée à mon poignet. Je l'examine sous tous les angles, réajustant le bracelet ainsi que l'heure. Je n'ai pas l'habitude d'en porter, la castagne, ça casse facilement les objets que l'on porte sur soi, et la logique aurait plutôt voulue que je porte une montre de sport... Mais celle-ci me convient. Je la remercie en affichant un sourire, chose rare venant de ma part :

"En tout cas, merci. J'aime bien son apparence."

Et je sens de nouveaux regards pointés dans notre direction, plus nombreux cette fois. Ces bandes d'idiots n'ont rien de mieux à faire ? J'essaie de reproduire mon regard d'il y a un instant, mais ça ne suffit pas à les intimider - ils finissent par avoir l'habitude ? -, et je peux entendre quelques bruits de chuchotements.

Quelque chose me dit que cette affaire ne vas pas rester discrète bien longtemps dans ce lycée...


by Zora
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Lun 30 Juin - 4:02

Retrouvailles
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
« Feat Kôgami Hiniku »

Il s'approchait. Oh bon sang, Sawako, pas de panique! Il a quand même un short sur lui, c'est pas comme si il était complètement nu, et...! Ohlala... Complètement NU! Non, non, il ne faut pas y penser, pas une seule seconde. Il faut faire fi de ce qu'il porte, et...! Non! Il porte bel et bien quelque chose, un short, bon, okay, pas de haut, et rien qui ne cache ses jambes musclés, mais il était tout de même un peu couvert, hein...! Oui oui! Et puis, après tout, ce n'était pas bien grave d'être aussi proche d'un garçon d'un an de plus que moi, simplement vêtu d'un short et le torse reluisant presque de sueur, perdu en plein milieu d'une salle de boxe, entouré d'un tas de personnes inconnues. Non, ce n'était pas si grave... Vraiment, pas très grave...

J'avais beau me répéter ça sans cesse dans ma tête, rien n'y faisait. Je rougissais à vu d’œil, et alors qu'il prenait le paquet, je crus même durant instant que j'allais m'évanouir là, à cause de cette évidente proximité. C'était trop... Trop pour la pauvre fille que j'étais, trop timide avec les garçons. Trop occupé à fixer mes chaussures des yeux, je ne vis pas le regard noir et menaçant qu'il lança à ceux qui nous entouraient et qui nous regardaient, trop curieux. Non, j'étais bien trop absorbé par la contemplation de mes chaussures, les doigts crispés sur le bord de ma jupe. J'étais nerveuse et un peu stressé à l'idée qu'il était désormais en train d'ouvrir le paquet cadeau que la vendeuse avait faite pour moi. Est ce que ça lui plairait? Est ce que ça serait dans ses goûts? Où est ce qu'il aurait préféré quelque chose de plus... sportif? Peut-être un peu moins ou un peu plus luxueux...

Je ne savais pas. Mais il avait l'air surpris. Pourquoi donc? C'était parfaitement normal de lui offrir quelque chose, vu ce qu'il ait fait pour moi. En échange, il m'avait simplement demandé de prendre ses cours, et faire quelques photocopies. Alors oui, la moindre des choses était de lui exprimer mes remerciements autrement. Et puis ce n'était pas comme si j'avais énormément dépensé pour la lui acheter. A ses mots d'ailleurs, je relevais légèrement les yeux vers lui, lui offrant un discret sourire bien qu'il ne me regardait pas, et qu'il essayait plutôt sa nouvelle acquisition.


«Oh, non, ne t'en fais pas, ça ne m'a pas coûté tant que ça....»

Puis, me rendant compte que ce que je venais de dire pouvait porter à confusion, je me reprenais et lâchais ma jupe pou plutôt agiter un peu les mains devant moi.

«Ah, mais euh, elle ne vient pas de n'importe quelle bijouterie, hein! C'est la société à laquelle mon père achète toujours ses montres! Il dit qu'elles sont résistantes, et qu'en même temps, elles sont très belles...»

Et je me disais qu'il avait raison, mais serait-ce de même pour Kôgami? Moi qui n'avait aucunement conscience de ses goûts... La seule chose que je savais de lui était qu'il adorait les sports de combat avec du contact, telle que la boxe. Pour le reste... Je n'en savais trop rien. A mon plus grand désarrois. Je le regardais encore, me pinçant les lèvres, attendant de voir si mon cadeau lui plaisait. Et quand enfin il me remercia et me déclara qu'il lui plaisait, je laissais un large sourire éclater sur mes lèvres, répondant au sien, les joues toujours aussi empourprés. Elle lui plaisait! J'avais trouvé une montre qui lui plaisait, et du premier coup! Et je n'avais même pas eu besoin de demander à son entourage ses goûts! Non! Moi, Sawako Mizune, j'avais su du premier coup d’œil découvrir ce qui lui ferait plaisir!

Ignorant parfaitement le fait qu'il s'était légèrement tourné et qu'il regardait ailleurs, emportée par ma première victoire, et heureuse d'avoir pu trouver ce qui lui plaisait, je refermais mes deux mains sur l'une des siennes, et me rapprochais un peu sans m'en rendre compte.


«Dis, tu es libre ce week end? Ma meilleure amie avions réservé pour les sources chaudes, mais elle a du annuler et ne m'a prévenu qu'hier... Du coup, elle m'a dit d'y aller avec quelqu'un d'autre, mais je ne connais pas grand monde, et...»

Me rendant compte que je m'étais laissé emporter, je le relâchais subitement, plus gênée encore que tout à l'heure.

«C'est, euh... Ça serait l'occasion de.. d-d'apprendre à mieux nous connaître...»

Baissant encore plus les yeux, mes doigts se crispèrent très fort sur le tissus de ma jupe, la froissant au passage tandis que mes lèvres se pinçaient de plus belle.

«Mais si tu ne veux pas, je peux tout à fait comprendre, hein...»

Oui, j'aurais pu comprendre. Surtout que tout ce que je venais de débiter était un pur mensonge, une pure imagination de mon esprit. Aïe. Je venais de mentir.

°Sawako, mais à quoi est ce que tu penses, bon sang?!°

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Sam 12 Juil - 23:23


Retrouvailles



Mon regard est toujours porté sur ces messes basses, et quand j'envisage de trouver un moyen de terminer la discussion, je sens deux paires de main s'agripper à l'une des miennes. Je tourne mon regard pour savoir d'où provient cette prise, même si la réponse est évidente : la même fille qui vient tout juste de m'offrir une montre, et elle est proche de moi. Un peu trop. C'est gênant. C'est ce que je voulais éviter.

Avant que je ne puisse réagir, elle me demande si je suis libre pour le week-end. La question me trouble, et je finis par y répondre instinctivement avec un "J'ai rien à faire, pourquoi ?". Entre elle qui est trop proche, les gens qui nous regardent autour et cette question, je perds mes moyens et ne sais plus trop comment réagir. Bon, il faut que je me calme et que je réfléchisse à une solution et...

"Ma meilleure amie avions réservé pour les sources chaudes, mais elle a du annuler et ne m'a prévenu qu'hier... Du coup, elle m'a dit d'y aller avec quelqu'un d'autre, mais je ne connais pas grand monde, et..."

... La vache, c'est une conspiration ?! Si on pouvait me laisser trente secondes de répit, ça serait cool, je ne sais plus quoi penser. Les sources chaudes, sérieusement ?

"C'est, euh... Ça serait l'occasion de.. d-d'apprendre à mieux nous connaître..."

D'ordinaire, je suis quelqu'un d'imperturbable, mais cette situation n'a absolument rien d'ordinaire, et je ne peux pas m'empêcher d'imaginer cette situation... Deux jeunes en pleine santé, se donnant rendez-vous à des sources chaudes...
Je cache ma tête, essuyant le sang qui s'échappe de mon nez. Sawako semble être elle aussi gênée. Il est temps que cette situation s'arrête, et le plus tôt possible sinon demain tout le lycée nous tombera dessus.

"Ok ok, je viendrai. Je n'ai rien de mieux à faire de toute façon. Donc on se retrouve là-bas à quelle heure ?"

Je ne sais pas si cette réponse est la meilleure - je pense même que j'aggrave mon cas - mais je n'avais pas d'autres options en tête. Je vais me contenter d'accepter, et je verrai bien ce qu'il va se passer par la suite. Pour le moment, je veux juste en finir avec ça.

N'empêche... L'idée n'est pas si déplaisante.


by Zora
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Ven 18 Juil - 23:08

Retrouvailles
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
« Feat Kôgami Hiniku »

Je venais de mentir. Tout, absolument tout ce que je venais de dire était parfaitement faux! Miyuki et moi n'avions jamais réservé aux sources chaudes pour le week end. Et pour tout dire, j'étais sûre et certaine que si je lui parlais d'une telle chose, alors elle accepterait et refuserait tout autre divertissement pour pouvoir venir. A moins que son petit ami ne lui demande lui-même d'annuler. Alors pourquoi est ce que j'avais parlé d'un tel projet? Pire encore, pourquoi est ce que ça ne me dérangeait pas plus que ça d'avoir inventé un tel mensonge...? A quoi est ce que j'étais en train de jouer, bon sang...? Et si il se rendait compte que je mentais? Qu'est ce que je ferais? Peut-être que... que je lui demanderais simplement si il ne voulait pas passer un week end avec moi aux sources chaudes... Ou peut-être pas. Non, en fait, j'étais certaine que si il découvrait mon mensonge alors je m'en irait là, maintenant tout de suite, plus que probablement en courant, morte de honte de lui avoir ainsi mentis.

Alors que sa réponse se faisait attendre, je serrais fort les paupières, me mordant brusquement la lèvre inférieur, mes doigts crispés à l'extrême sur le bord de ma jupe. Prépare toi à courir, ma pauvre Sawako...! J'étais bien trop absorbé par mes pensées qui se chamboulaient dans mon esprit pour alors remarquer le sang qui coulait du visage de Kôgami. Et a vrai dire, je n'osais pas le regarder, m'attendant à un refus catégorique. Et contre toute attente, il accepta ma proposition et me demanda alors à qu'elle heure nous devions nous retrouver là-bas. Souriant largement, je levais les yeux vers lui.


«C'est vrai? Tu accepte?»

Me reprenant tant bien que mal, je détournais alors les yeux et me raclais un peu la gorge.

«Hm, je veux dire... C'est gentil, merci.»

Quant à l'heure... Je n'en avais aucune idée, mais strictement aucune. Il y avait probablement des horaires à respecter, mais je ne les connaissais pas. Et je ne devais pas me tromper, sous peine de faire tomber mon mensonge à l'eau. Alors que faire...? Je réfléchissais un bref instant, puis me disais finalement qu'en cas de besoin, je n'aurais qu'à utiliser l'influence de mon père pour obtenir ce que je voulais. Ce n'était pas vraiment mon genre, mais... Mais je ne tenais pas à ce qu'il se rende compte que je lui avais mentis. J'avais pensé un instant aller le chercher moi-même au lycée avec l'une des voitures de mon père, et notre chauffeur au volant, mais ça risquait de faire polémique. Réfléchissant encore, je baissais les yeux...

«Et bien, disons, 10h30, si cela te convient, bien entendu...»

… et mon regard tomba sur la main qu'il avait passé sur son visage tout à l'heure, pour me cacher le sang qui en coulait. Et c'est d'ailleurs ce sang qui me fit froncer les sourcils. De nouveau proche, je levais les yeux vers lui brusquement.

«T-tu saigne? Tu es encore blessé?»

J'attrapais sa main en question et la levais devant ses yeux pour lui faire comprendre. Sans lui laisser le temps de répliquer, je fronçais quelque peu les sourcils.

«Tu devrais faire plus attention...!»

J'abaissais ses doigts au niveau de mon propre visage et sans plus faire attention à mes joues empourprées, j'observais la paume de sa main à la recherche d'une éventuelle petite blessure.

«Où est ce que tu t'es fait mal, cette fois...?»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
☆☆☆★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 64


MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   Mer 17 Sep - 3:24

Rp clos suite à la suppression d'un membre.

_________________________


Je ne serai plus l'ombre de moi même le jour où je saurai qui je suis. ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [CLOS] Retrouvailles {PV Hiniku Kôgami}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Gymnase-