AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 Moi, énervé? Noooon...! {PV Gaara et Kyo}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Moi, énervé? Noooon...! {PV Gaara et Kyo}   Lun 8 Sep - 7:37

 
“Moi, énervé? Noooon...!”
Je sens que je vais te casser ta tête.





Et voilà... Encore une journée des plus banales qui s'achevait. Levé, comme d'habitude, plus tôt que les autres pour pouvoir quitter la chambre de Kyo plus discrètement, partir en cours en retard, comme presque tous les jours, et flâner, ou s'endormir pendant les premières minutes de maths. Faire un rêve, et se réveiller en prenant la tête du prof pour un ballon de basket... Ça, par contre, c'était pas dans mes habitudes. Résultat? Des corvées en plus, et une bonne partie de rigolade pour le restant de la classe, ainsi qu'un retard de cinq minutes trop important à mon goût au club de basket. L’entraînement, quant à lui, s'était parfaitement bien déroulé, même si je m'étais accroché avec quelques nanas qui au lieu d'occuper sainement leur temps libre, le passaient dans la salle, à regarder Sasuke s’entraîner. A hurler dès qu'il faisait quelque chose, elles avaient finis par me mettre en colère alors que j'étais déjà sur les nerfs. Alors, évidemment, j'étais sortis de mes gonds une nouvelle fois et les avais insulté de tous les noms possible et inimaginable, avant de leur dire bien familièrement qu'il était temps qu'elles s'en aillent, et que si elles ne le faisaient pas d'elles-même alors c'était moi qui m'en chargerait.

Heureusement pour elles, elles avaient finis par foutre le camp, et c'était tant mieux. Le reste n'avait rien de bien particulier, les exercices suivants s'étaient bien déroulés, et je n'avais pas encore piqué une crise sur tel ou tel membre du club, bien que l'idée m'avait plusieurs fois traversées l'esprit. Je me retenais, et me contenais, parce que le basket, avec la boxe, c'était tout ce que j'avais, et que désormais, avec Kyo, j'avais une raison de plus de rester dans cette école. Je tentais donc de rester le plus calme possible, quand je sentais que la colère montait en moi.

Après un rapide passage dans la douche, puis un plus long que prévu dans les vestiaires à cause d'une discussion sur le sport, j'avais enfin quitté la salle, mon sac en bandoulière passé par dessus mon épaule, et accompagné de trois ou quatre autres gars du club. On avançait dans les couloirs, et on bavardait en même temps, parlant de certains joueurs de basket, et débattant sur leur capacités, et leur rôle dans leur équipe. C'était ce qu'on faisait en général, et c'était rarement différent. Le sport occupait tout notre esprit. Dès qu'on pénétrait dans un gymnase, on pensait sport, et alors qu'on le quittait, notre esprit y était encore entièrement dévoué. On était, en quelque sorte, obsédé par ça. C'était tout du moins mon cas, et je pensais rarement à autre chose. Il n'y avait que quand j'étais avec Kyo, mon petit ami, que j'avais autre chose en tête... Hm. Mais bon, bref...

J'étais en tête du petit groupe, et pour tout dire, j'étais tourné vers les autres, et je marchais à reculons pour ne rien rater de la conversation. Mais alors qu'on entrait dans le restaurant scolaire, je percutais légèrement quelqu'un, et me retournais aussitôt pour m'excuser rapidement. Manque de bol, je captais alors l'agitation qui régnait non loin, et mon regard chercha immédiatement à identifier l'origine de celle-ci. Je ne pu donc faire autrement que les voir. Kyo, à quatre pattes au sol, et un autre gars, probablement plus jeune, en dessous de lui. Bordel de...!

Après un court instant où je restais figé sur place, le regard fixé vers eux, je me reprenais aussitôt. Je vis, comme qui dirait l'autre, rouge. C'était qui ce gars? Et qu'est ce qu'il foutait en dessous de mon mec, hein? Nan mais pour qui il se prenait, sérieux?! Je n'entendais déjà plus les voix des autres membres du club, et je ne voyais rien autour de moi, si ce n'est les deux silhouettes au sol, vers lesquelles je me dirigeais, les poings serrés, et la mâchoire tressautant au fur et à mesure que mes dents crissaient les unes contre les autres. J'étais soudainement envahis par un sentiment de jalousie, assez intense pour me faire oublier que nous étions en plein milieu d'un couloir, et que par conséquent, la moindre erreur pourrait faire comprendre à tous le monde quel genre de relation  j'entretenais avec Kyo. Tout ça... Je n'y pensais pas. Je n'avais qu'une chose en tête, attraper entre mes mains le crâne de l'autre rouquin, et serrer aussi fort que possible pour lui faire comprendre de ne plus jamais s'approcher de mon petit ami.

Arrivé à hauteur, je tirais le rouquin vers moi, et refermais brusquement mes doigts sur la veste d'uniforme du lycéen pour le soulever aussitôt, le forçant à se relever, et immédiatement le pousser contre un mur violemment. Une main refermé sur le col de sa chemise pour le tirer un peu vers moi, et l'autre appuyé et crispé contre le mur, je plantais mon regard dans le sien.


«Qu'est ce que tu comptais faire?! Et t'es qui, d'abord, bordel? Hein?!»

∆ CHARLIE ∆ sur Apple Spring


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☆☆☆★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 54
CHAMBRE : 204


MessageSujet: Re: Moi, énervé? Noooon...! {PV Gaara et Kyo}   Mar 9 Sep - 7:20

Kagami en colère? Noon..
Sérieux que c'est compliqué un homme...moi aussi?







Après le départ de Kagami, j'étais partis prendre une douche bien froide afin de me réveiller. Faut dire que c'est pas de tous repos avec Kagami. Certes, on pense surtout à nos études avant tous, car je suis quand même en troisième année c'est une année des plus importante. Et il le conçoit bien et j'en suis content. Bon après ce qu'il se passe et bien...ça dépends des soirs quoi.

Je regarde mon emploi du temps, il était bien chargé. Du solfège encore..comme si j'en avais encore besoin heureusement je n'en ai qu'une  heure ce matin. Histoire de la musique, pratique, écoute, etc. C'est pire que le conservatoire de Tokyo à ce point la, j'étais déjà fatigué avant même de commencer la journée. Une fois habillé, j'hésite à prendre ma gratte, après tous en pratique le professeur m'a demandé de faire du piano pour montrer mon « talent ». Sérieusement, depuis quand un prof doit faire une telle distinction entre les élèves juste parce que je suis un Atsuo ?

Je soupirais tout en prenant mon précieux instrument et sortie  de ma chambre, allez go réfectoire. Je m'assoie aux côtés de gens de ma licence avec qui je commençais à parler. Je sais que certains essayent de faire ami ami avec moi à cause du prestige de ma famille mais que savent-ils de ma famille sérieusement ? Niveau relation sociale avec les gens de mon âge, je suis totalement merdique, j'ai toujours été entouré de personne plus âgés donc je sais mieux parler aux adultes.

La matinée s'est passé lentement et Kagami me manquait trop au point que j'étais pressé d'être se soir même si je devais avant tous parler à ma mère comme chaque semaine. Apparemment notre histoire similaire nous aurait rapprochés sous un certain rapport, je ne peux pas dire que nous avons enfin une relation mère/enfant même si je me suis rendu compte qu'en fait à partir de ce que j'ai vécu elle a commencé à s'inquiéter pour moi.  Mais nos petites discussions m’apaisent quelques fois pourtant je ne lui ai toujours pas dis que j'étais en couple et surtout pas avec un garçon.

Je reçu son coup de fil plus tôt que prévu, on était le midi et je me suis donc isolé sur le toit pour être tranquille. « Ton père fait encore des siennes mais cette fois-ci devant les caméras, fait attention à toi, les journalistes pourraient venir te voir... »
J'avais espéré une autre discussion mais apparemment le sort en avait décidé autrement. Quand est-ce que cette histoire va-t-il se finir ? J'en commence en avoir ras le bol..

Pendant les cours de l'après-midi j'étais plutôt distrait à cause des dire de ma mère et je surveillais constamment dehors pour remarquer la moindre trace de journalistes espérant que le directeur face en sorte de les éloigner.  Je vais devoir dire à Kagami de rester un peu éloigné de moi le temps que ça se calme. Ça ne m'enchante pas du tout mais il le faut, je ne peux pas le mettre dans une mauvaise position et ma mère non plus, elle subit bien assez en ce moment.

Les cours enfin finit je me dirigeais vers mes clubs afin de me détendre un peu. Accompagnant la chorale avec ma guitare, je leur faisais quelques exercices de voie en attendant l'arriver du président. Les activités sont passés plus vite que prévu et j'attendis que tous le monde parte pour me mettre à chanter une de mes ancienne chanson de mon ancien groupe. Je montais une nouvelle fois sur le toit pour fumer, j'en ressentais le besoin même si je mettais réduit grâce à Kagami. Ayant une petite faim, je partis en direction du self où je percutais en plein face quelqu'un au point où je tombe sur lui.
Comment on a fait ? Sérieusement, je ne sais pas. Sûrement du à mon manque d'énergie qui m'empêche d'avoir l'équilibre. Je le détaillais, roux, yeux de couleur émeraude il était pas mal mais trop chétif je préfère mon Kagami pour ça. Attends ? Je suis en train de dire que je préfère les mecs plus grand et plus musclés ?  Je me choque moi-même dis donc...
Je bafouillais quelques excuses avant de vouloir me relever mais Kagami passa par la et empoignais le pauvre jeune homme qui n'y était pour rien.

«Qu'est ce que tu comptais faire?! Et t'es qui, d'abord, bordel? Hein?!»

« Kagami, lâche-le  s'il te plaît il n'y ait pour rien c'est moi qui lui ai tombé dessus je ne faisais pas attention où j'allais.»

Je lui touchais le bras pour appuyer mes dire, en lui souriant et m'excusant encore au près du jeune roux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gaara / Cow-boy / Mâle [EC]
» Gaara Ishikawa, l'esprit du sable
» Sabaku no Gaara [TERMINEE]
» [Validée]Gingi yamada
» Sujet terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Restaurant scolaire-