AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administratrice
☆☆☆★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 98
CHAMBRE : 501


MessageSujet: There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)   Sam 11 Oct - 22:41


(mais tout autre élève intéressé est invité à venir de la manière qu'il le souhaitera dans la salle de classe)

(On se situe peu de temps après l'introduction de Danzô )

Une mine atroce. Les yeux bouffis. La chevelure sauvage. La morsure de Padmé. Le téléphone acheté il y a une semaine qui rencontre le sol et l'écran fissuré. Le dentifrice qui décide de sa propre autorité de venir dessiner des formes abstraites sur son haut, la contraignant à en mettre un nouveau un peu moins conforme au règlement.

Nesrine prédisait le pire pour cette journée.

Et pourtant, elle avait beau fixer le calendrier, on n'était ni le 13, ni le 9, ni le 3, ni tout autre date qui pourraient lui porter malheur. La moitié du mois, en bref.
Avec un long soupir, épuisée par un nuit qui n'avait pas été sans problèmes, elle s'assit sur le lit pour revêtir son collant. Effiloché, évidemment.
Alors qu'elle se disait que ça ne pouvait pas être pire, elle posa le pied sur un des jouets de ses chats et manqua d'embrasser la porte.

Décidément.

Irritée par sa maladresse, elle traversa l'entrée en jetant un coup d'oeil à sa montre.

Qui ne fonctionnait plus.

Non seulement la chance lui faisait défaut, mais en plus, elle avait un salaire dérisoire qui ne lui permettait même pas d'avoir une technologie correcte. (Le portable ne comptait pas, il était en promo (de 5%) lorsqu'elle l'a acheté.) D'un pas plus vigoureux, l'arabe (cc Ken') tenta de combler son retard, qui signifiait d'ailleurs une absence de petit déjeuner, ce qui était un sacrilège pour son estomac, en utilisant tous les raccourcis possibles pour arriver plus rapidement jusqu'à sa salle de classe. Ses l'élèves l'avaient peut-être en littérature juste après, néanmoins cela ne justifiait pas un retard de leur professeur principal pour les informations de la journée. La pièce en vue, elle ralentie la marche, calma son cœur, décidément peu habitué à ce type de sport qui changeait radicalement du sport auquel elle appréciait passer ses soirées généralement, et posa le pied dans sa salle.

Où il manquait une quinzaine d'élèves.

Assurément.

Lâchant un juron dans sa langue natale, elle tenta de s'astreindre au calme en respirant lentement tandis qu'elle croisait les bras sous sa poitrine. Adressant un regard glaciale à ses étudiants, ce qui était loin de ses coutumes, elle qui est sans cesse joueuse et joviale, elle demanda, visiblement de mauvaise humeur :

« Je peux savoir où est passé le reste de cette fichue classe ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 2375


MessageSujet: Re: There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)   Dim 12 Oct - 9:04



 

« En retard... »




  Feat La classe

 
Les cours du lundi. Je suis jamais très motivé pour y assister, même si je me lève de bonheur le week-end, me lever le lundi est toujours plus difficile... Allez savoir pourquoi. Puis pour une fois, j'avais promis à Aya de l'attendre pour aller en cours. Cela faisait un bout de temps que je n'étais pas allé en cours en compagnie de quelqu'un. J'attendais donc à l'entrée du pensionnat. Comme je ne savais même pas dans quelle chambre elle était, je ne pouvais donc pas l'attendre devant sa chambre, et comme je ne connaissais personne d'autre en catégorie A, je préférais ne pas trop trainer à cette étage..... Je regarde ma montre, tient étrange elle n'était toujours pas là alors que nous risquions de finir en retard... Je ne bouge pas et l'attend toujours. Dès lors que je la voie je la salue d'un signe de bras avec un grand sourire avant de lui ouvrir la porte et de lui emboiter le pas pour nous rendre en cours. Je prend la parole un peu étonné :

  « Je ne t'imaginais pas sortir si tard pour te rendre en cours, pas sûr que Malik apprécie. »

Oui c'est vrai que lors de notre rencontre en ville elle me semblait être une élève assez ordonnée. Enfin c'est surtout sa discrétion en cours qui me permettais de penser cela. Les couloirs étaient pourtant remplis d'élèves, peut être n'avaient ils pas d'avant cours avec leur professeur principal. Peut importe on arrivait bientôt à la classe. Je toque deux, trois fois avant d'entrer, et d'être surprit par une salle quasiment vide. Elle n'allait surement pas rigoler avec nous aujourd'hui... Au moins nous ne sommes pas les dernier arrivé, donc ça se passerai mieux qu'avec les suivants. Je pousse un très léger soupir avant de prendre la parole pour m'excuser de notre retard.

  « Veuillez nous excuser pour ce retard Madame. On veillera à ne plus l'être. »

Je finis par entrer doucement et rejoindre ma place, située dans les derniers rangs, non loin de la fenêtre. Je jette un coup d'œil dehors et aperçoit un autre camarade de classe dans la cours, qui marche sans se presser.


 
A suivre…


 
 

_________________________


Tekki: comme une même musique qui se répète sans cesse ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆☆★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 191
CHAMBRE : 101


MessageSujet: Re: There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)   Dim 12 Oct - 9:55

Le retard...





« Dépêche-toi, dépêche toi ! » pensa-telle en son for intérieur.

Pour la première fois après trois années de coexistence son réveil venait de vendre l'âme. C'était bien le moment ! Pour la première fois depuis bien longtemps elle devait se rendre en cours avec quelqu'un. Le quelqu'un-ci présent n'était autre qu'Ikki par-dessus tout. Cette matinée s'annonçait passablement infernale.  La situation était grave, beaucoup. Elle, Aya Ryuichi, qui était d'une ponctualité au-delà de exemplarité allait en cette sombre matinée faire tomber cette réputation.  

Jamais elle n'avait encore enfilé à la vitesse de l'éclair ses vêtements. Ci-fait, la demoiselle s'empressa de se mettre sur son fauteuil. Devant son miroir elle peigna d'un ou deux coups de brosse sa longue tignasse avant d'attacher cette dernière. « Dépêche-toi... Dêpèche toi » ressassa-t-elle une énième fois totalement perdue et à la limite de la panique. Son sac de cours, elle partit vite fait bien fait prendre un détours dans la salle d'eau se brosser les dents.

Une fois cela fait, la jeune fille abandonna totalement l'idée de prendre le moindre petit-déjeuner. Évidemment son ventre poussa un petit borborygme à cet instant.  Le destin adorait la faire tourner en bourrique, pour sûr. Elle prit l'ascenseur, une mine impatiente et éreintée. Lorsque les choses s'annonçaient de cette façon, cela ne présageait rien de bon. Une fois descendue la brunette vit Ikki. Son visage se radoucit et elle lui rendit son sourire chaleureux. Il lui ouvrit la porte et sortirent tous deux. Il parut étonné et par ailleurs partagea sa surprise comme quoi elle était en retard tout en faisant remarquer que leur professeur n'apprécierait pas. Aya sans le vouloir laissa échapper un soupire avant de se reprendre.

-Mon réveil s'est révélé être en panne...  Désolée.

Par sa faute ils allaient être en retard. Si le chêne de la colline aurait été à côté elle s'y serait véritablement cognée cette-fois ci !  Enfin bref, une fois dans le bâtiment, ils virent une myriade d'élèves.  Ikki toqua par la suite à la porte et lorsqu'ils entrèrent ce fut une salle quasiment vide qui les accueillie. Aya osa lancer un coup d'oeil sur sa professeur. Celle-ci affichée un visage glaciale contrastant avec son attitude normalement si chaleureuse.  Ikki prit les devant et s'excusa pour eux deux. La lycéenne à court de mot hocha de la tête rajoutant :

-Oui, plus jamais. Souffla-t-elle honteusement.

La jeune fille reprit sa place habituelle, soit le second rang. Diverses questions taraudèrent son esprit chamboulé. Une plus que d'autres « Quel réveil racheter ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 432
CHAMBRE : 402


MessageSujet: Re: There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)   Dim 12 Oct - 10:19



   

« Quoi ?! Ce n'est pas la première fois !»



 

    Feat La classe.

   
Le fracas sourd du réveil... En train de heurter le mur... Quel abruti je fais d'oser mettre un réveil le lundi. Quel idée de commencer les cours plus tôt. Et qu'elle idée d'avoir Malik en temps que prof. Trois raison qui me donnaient envie de rester bien au chaud dans mon lit et d'attendre le début normaux des cours. Rahhh, je ne pouvais même pas, j'avais cours avec elle juste après. Quelle poisse ! Je me lève quand même et enfile rapidement mon uniforme avant de me rendre dans la salle de bain commune des D pour me faire présentable. Je n'avais même pas envie d'y aller. En plus je suis certain que cette prof va avoir une dent contre moi maintenant. C'est de sa faute aussi, elle n'avait pas à faire irruption pendant un entrainement de boxe. Plus ou moins spécial comme entrainement, mais je n'allais pas attendre que Rhodes redevienne prise de tête pour tenter une quelconque approche. Bref, je pense qu'il n'y a pas grand chose à ajouter sur cette journée. Je traine les pieds pour retourner dans ma chambre prendre mon téléphone que je glisse dans ma poche, et je prend également de quoi manger. Mon sac qui se trouve à l'autre bout de la chambre est trop loin, en plus je suis déjà en retard, alors pas la peine d'ajouter un quart d'heure de retard en plus...

Je sors enfin du dortoir, en trainant les pieds, déjà démotiver de devoir traverser toute la coure pour atteindre le complexe scolaire. Oui courir des heures ne me dérange pas, mais trop marcher pour aller en cours, ça, c'est une autre histoire. En plein milieu de la coure je m'arrête même pour jeter un œil aux fenêtres de ma salle de classe, tiens, il y a déjà du monde. Je ferais bien demi-tour pour voir si Rhodes était dans sa chambre, mais retourner aux dortoirs alors que je suis presque aux abords du bâtiment scolaire me tente moyennement, même si cela valait plus le coup que de prendre un sac. Et puis si elle n'était pas dans sa chambre cela serai deux fois plus stupide de refaire le trajet en sens inverse. Allez, j'attrape de peu de courage qui semble traverser mon corps pour entrer dans le hall. Il y avait déjà du monde... Les gens sont fou de se lever si tôt pour faire tout se brouhaha inutile dans les couloirs. Je soupir longuement devant ma salle de classe, j'en profite pour ouvrir mon paquet de chips sur ordre de mon estomac, puis je toque à la porte. Attendant un certain temps. Hum ? Elle à dit entrer ou pas ? Peu importe, il serai impoli d'entrer sans qu'elle me l'autorise. J'attends donc bien sagement dehors, grignotant trois quatre chips au passage. Je regarde les gens passer, puis là, au loin, j’aperçois comme la silhouette de Danzo. Aïe. Pas question de reste dehors plus longtemps. JE toque une nouvelle fois et entre sans attendre en refermant la porte derrière moi. Hum ? Étrange qu'il y ai si peu de monde. Et pourquoi elle me regarde comme ça cette prof ? Ah ! Mes chips. Bref je tente une excuse bidon.

   « Désolé du retard Malik-Sensei, mais vu le monde dans les couloirs c'est une horreur pour manger dans le calme sans en faire tomber partout, je vais le terminer dans le calme, ne vous en faites pas . »

Bon manger en classe n'est pas autorisé, mais bon, elle est assez cool comme prof, quand elle vous fou pas en l'air vos plans. Je vais donc rejoindre ma place en plein milieu de cette salle à moitié vite. Je regarde chacune des chaises vide avec un large sourire en me disant que j'aurais pu sécher cette demi-heure d'avant cours. Pour une fois que je ne suis pas le dernier en cours je pense que l'on peu me faire une ovation. Je termine paisiblement mon paquet de chips en postant mon regard sur la prof qui semblait assez énervée.


   
A suivre…


   
   

_________________________

[center]**Life Is Like A Game**

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 228
CHAMBRE : Chambre 103


MessageSujet: Re: There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)   Mar 14 Oct - 2:57






There is a distinct lack of optimism in this room
feat. 3ème année


Comme d'habitude, je suis levée une bonne heure avant que mon réveil ne sonne. Depuis que je suis arrivée à Konoha, je n'arrive plus à avoir un sommeil convenable à cause de ces satanés lits. Le matelas est beaucoup trop dur pour mon dos. Je regrette vraiment mon futon à Kiri, mais le matelas n'est pas la pire chose que je dois subir dans cette école. Ce sont mes camarades de classe, ils sont tous si anormaux que j'en déprime vraiment... Tous avec des couleurs de cheveux loufoques et des tenues bizarres, je me demande qui est vraiment normale ici. Même les professeurs sont excentriques et rarement qualifiés pour enseigner dans une école prestigieuse. Comme la sensei en charge de ma classe, elle est bien trop détendue pour aller parfaitement au côté strict que l'on attend dans une école prestigieuse. D'ailleurs, je vais encore devoir supporter une nouvelle journée avec cette classe en jouant la parfaite petite camarade de classe que les autres adorent. Enfin... Presque, il y a toujours des anomalies, mais ce sont des déchets qui ne fonctionnent pas comme le reste de la population : je n'ai vraiment aucune utilité à m'inquiéter de ne pas être aimé par l'intégralité de leurs groupes. Je pars déjeuner tranquillement au réfectoire un peu vide comme d'habitude : la plupart des élèves semblent habitués à ne pas manger le matin, mais en tant que kendoka, je ne peux pas me permettre ce genre de choses. En plus, j'apprécie la tranquillité de l'endroit quand la plupart de mes camarades se réveillent à peine : c'est vraiment agréable. Je remonte dans ma chambre rapidement pour finir de me préparer pour cette journée. Encore quelques secondes dans la salle de bains à me brosser les dents, à coiffer mes cheveux en deux nattes sans oublier de rajuster mes lunettes, et je suis prête pour une nouvelle journée d'étude.

L'avantage est que les cours ici sont beaucoup plus fournis que ceux d'autres établissements, donc cela me motive à y assister. Ils veulent que les élèves qui sortent d'ici soient plus savants que ceux des écoles lambda avec des leçons plus complètes, je suppose. Dix minutes pour traverser le complexe et j'arrive enfin devant ma classe. Il n'y a pas beaucoup de bruit à l'intérieur, mais il est encore tôt. J'entre dans la salle de classe et salue le peu de mes camarades présents, c'est vraiment vide ce matin. Enfin, ce n'est pas encore l'heure et notre sensei n'est pas encore arrivé. Je pars tranquillement m'installer au premier rang à côté de la fenêtre, c'est ma place habituelle. Ensuite ? Les longues minutes passent et l'heure tourne... Étrange. Malik-sensei entre dans la salle, je suppose qu'il est l'heure du début de notre demi-heure avec elle. Bien entendu, elle nous demande pourquoi la moitié de la classe est absente, mais son regard est glacial au point que le peu d'élèves n'osent pas répondre. J'avoue ne pas aimer l'habituel comportement de notre sensei, mais son regard me fait presque regretter son sourire jovial. Quelques minutes passent et la porte s'ouvre à nouveau, j'aperçois Strauss-san et Ryuichi-san entrer dans la pièce s'excusant rapidement de leur retard avant de se mettre en place. Je suppose que l'arrivée de deux élèves n'est pas ce qui va calmer notre professeur, cette demi-heure risque d'être difficile pour eux. Mon regard ne reste que quelques secondes sur l'extérieur avant de se reposer sur notre enseignante qui va sans doute débuter son discours du jour. Soudainement, Ittoki-kun entre dans la classe un paquet de chips en main avec la grâce d'un phacochère en baragouinant des excuses pour son retard et son besoin de terminer ses chips en classe. Ce type n'en manque vraiment pas une et j'espère que Malik-Sensei ne va pas le louper non plus pour une fois qu'elle semble d'humeur massacrante.



(c) Canary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: There is a distinct lack of optimism in this room. (feat 3ème années)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lack est là !
» Lack Of Understanding - Hazel
» Hate is a lack of imagination (nolan)
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Salle de cours :: Salle de cours des 3èmes années-