AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 Douce, douce mélodie...~♪ {P.V Kyo}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☆☆★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 191
CHAMBRE : 101


MessageSujet: Douce, douce mélodie...~♪ {P.V Kyo}   Dim 12 Oct - 2:53

Douce, douce mélodie...~♪
P.V Kyo



D'un geste précis et minutieux le pinceau atterrit sur la toile laissant la trace finale sur cette dernière. Un instant, elle s'arrêta tout en jaugeant le tableau qu'elle venait tout juste d'achever. La scène représentait un décor des plus banals. L'automne, les arbres, les feuilles qui virevoltaient, un parc et un banc. Les couleurs dominantes n'étaient autres que le rouge, l'ocre, l'orange et le marron. Peint à la gouache le résultat était plutôt convaincant. Le président se permit même de lui faire un infime compliment.  Bien que la toile paraissait simple dans son ensemble, Aya avait beaucoup réfléchit à la manière dont la présenter.

Pour autant, elle n'était pas satisfaite. Du tout. Ses iris ne cessaient de scruter encore toutes les teintes, tonalités, nuances et pigments du tableau. Il y avait une parfaite harmonie pour sûr. Néanmoins, ça n'allait pas, elle le savait pertinemment. Ce constat lui arracha un soupire las. Si elle avait été une tout autre personne, la brunette ne ce serait pas gênée pour détruire cette fichue peinture ! Bien entendu, elle n'en fit rien, mais ça ne l'empêchait pas d'éprouver une frustration certaine.
Heureusement, le président annonça la fin du cours. Cela lui permettrait de changer ses idées. Assurément. La jeune fille rangea la toile dans un coin de la pièce lui jetant un dernier regard indescriptible. Avant de partir, elle lava ses frêles mains tâchées de gouache. Elle eut beau frotter à s'en arracher la peau il resta tout de même quelques traces. Tant pis, elle réglerai ça plus tard.

La jeune fille sortit tout en saluant au passage certains camarades de classe et d'autres élèves. Par la suite, elle s'empressa de prendre le livre récemment emprunté  à la bibliothèque. Ce n'était autre qu'un recueil d’histoires fantastiques avec pour chacune un message véhiculé. Aya appréciait particulièrement le style de l'auteur fluide et efficace.  En se plongeant dans les mots, la demoiselle arriva à oublier son échec cuisant en art plastique. Bien vite elle oublia ce sentiment pesant d'insatisfaction pour rire aux éclats à quelques histoires plus ou moins farfelues.
Le livre sur ses genoux elle avançait avec une extrême lenteur. Pour cause, elle ne pouvait pas avancer et tourner les pages dans un même temps. Et puisqu'elle lisait vite, la jeune fille faisait quasiment du surplace. La scène aurait pu arracher un sourire à quiconque fusse là.

Presque hypnotisée, elle se décida qu'elle rentrerait plus tard. Seule, au milieu de complexe artistique et de ses salles qui s'étendaient à perte de vue, la jeune fille lisait. Toutefois, l'emprise des mots sur son être s'estompa peu à peu.

Quelque chose de plus envoûtant , d'infiniment doux et de languissant attisa son son attention. Ses oreilles étaient bercées par une mélodie aux charmes magnétiques. Elle était conquise. Indéniablement.

Le son émanait bien évidemment de la salle de musique à quelques mètres seulement. Sa curiosité touchée de plein fouet l'obligea à se planter devant le pas de la porte. Devait-elle y entrer ? Normalement, il ne devait plus y avoir personne à cette heure-là, non ? Et puis peut-être que la personne à l'intérieur ne voulait pas être dérangée ? En effet, son comportement serait déplacé et puis elle n'avait aucune excuse pour rentrer si ce n'est que la musique la subjuguait cruellement … Plutôt moyen comme réponse.

Et voilà que ce sentiment de frustration revenait ! Bon ce n'était certes pas pour les mêmes raisons, mais quand même...

Oh et puis qu'importe ! Prenant son courage à deux mains, elle toqua (c'était le minimum). La musique ne cessait pas et aucune réponse ne parvînt. Ça ne l'empêcha aucunement de rentrer (elle venait de toquer tout de même!). Presque avec timidité elle prit la parole tête baissée.

-Hm, excusez-moi... J'ai entendu du bruit donc je voulais voir si... Oh, Kyo-senpai ? Termina-t-elle un brin étonnée, mais d'un ton nettement plus assuré qu'au début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Patate. Patate douce, douce patate. Cruel légume. » [Louise]
» Douce mélodie des ténèbres.
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Salle de musique-