AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 Surtout noir [Pv : Seishiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☆★★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 57
CHAMBRE : 302


MessageSujet: Surtout noir [Pv : Seishiro]   Sam 6 Déc - 11:45




« Surtout noir  »



Tu tires sur tes épaules et les reposes, coudes sur ton petit bureau.Ah, pourquoi fallait-il que les écoles élitiste ayant la réputation de faire travailler leurs élèves offraient à ces-derniers un espace de travail tellement réduit. Tu sait que cela est du à ta catégorie mais quand bien même. Ils avaient quoi les D ? un plateau ? En même tant, ça ne te surprendrais pas, vu les cas sociaux qui étaient dans cette catégorie... Et les A... eux devaient avoir un plus grand espace de travail personnel logiquement. Déjà qu'ils étaient que deux par chambres... Tu regrettes un peu de ne pas t'être réellement montré lors de ton arrivé dans l'établissement. Se retrouver en C... Tss... Comme si tu méritais si bas. Enfin, ça ne ferait pas avancer tes devoirs de penser à tout ça.

Tu te repenches sur ton problème de mathématique après avoir vaguement laisser ton regard traîner derrière toi. Le seul étant là à part toi était le roux, génial. Le mec à qui tu n'avais genre, jamais parler. Surtout vu la différence d'âge. C'est le genre de type à qui tu souris sans savoir pourquoi hein ? Ça ne t'apporte rien, ça ne lui apporte rien et en bref, tout le monde s'en contre-fout. Mais continue de sourire ça ne peut être que bon pour toi... dans un sens c'était mieux qu'avec les autres bouche-trous qui te considèrent comme un ami de leur bande.

Bon les maths. Tu fais tourner ton crayon dans ta main et essaie de te concentrer. Pas gagné. Quelque part c'est à cause du mec derrière. Tu ne sais pourquoi mais il te trouble. Enfin, après tu as peut-être une autre bonne excuse pour ne pas faire tes devoirs, hein ? Genre celle de "j'ai pas put travailler, j'avais plus de lumière". Oui parce que là, il faisait noir et ton problème de math ressemblait à du noir sur du noir. Dieu que ça nous avance. Tu appuies sur la lampe de bureau, tu tapotes à tâtons sur l'ampoule brûlante et... rien. Euh... Allô ? Y a coupure de courant ou quoi ?

Tu te lèves, prudemment et tu cherches la sortie dans le noir. Foutue heure d'hiver... En été, à cette heure-ci on aurait encore put voir quelque chose mais là... Evidemment, c'était la loi de l’emmerdement maximal comme disait l'autre. Une coupure de courant n'arrive jamais quand tu n'as pas besoin d'électricité mais quand précisément tu dois en avoir ou mieux, quand tu es en train de l'utiliser. Voilà pourquoi tu ne croyait pas en Dieu quelque part. Parce que s'il existait, c'était un enfoiré doublé d'un sadique.

Tu avances lentement, toujours plus lentement, sans vraiment penser à l'autre dans la pièce. Son nom, tu l'as rangé dans un coin de ta tête, il ressortirait surement si le voulais mais pour le moment, c'était la personne entière que tu avais oublier. Et bien le pied de cette personne, lui, il a pas oublié les lois de la physique. Ni celle de emmerdement. Et hop, avant d'avoir le temps de dire ouf, ce que tu présumes comme étant le pied de ton colloc t'avais fait tomber sur le plancher. C'est bon tu te rappelles de lui maintenant ? Tu maudis intérieurement Dieu et tu te relèves rapidement avec une voix faible :

- Euh excuse-moi, je ne t'avais pas vu... Ça va ?

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★★★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 16


MessageSujet: Re: Surtout noir [Pv : Seishiro]   Dim 11 Jan - 6:53






Surtout noir
feat. shuishi swift


Cette journée a été plutôt longue, mais je suis content d'avoir pu la terminer. Recevoir toute la journée des petites boulettes de papiers mâchés est vraiment pas quelque chose que j'aime beaucoup, donc pourvoir enfin me reposer dans ma chambre est la chose la plus merveilleuse qui a pu m'arriver depuis ce matin. Ce n'est pas forcément un endroit super agréable les dortoirs des C, mais c'est un peu le seul endroit où je me sens complètement en sécurité. Il n'y a personne qui viendra m'agresser ici, après tout, tous les C sont un peu tous comme moi : on profite un peu des dortoirs comme une sorte d'endroit protégé des autres catégories. Même si les catégories supérieures sont techniquement autorisées à venir dans nos dortoirs, ils ne le font pas. Je suppose qu'ils ne veulent pas perdre leurs temps à venir nous harceler même en dehors des cours et c'est donc cool. Les D n'ont pas le droit de venir et aucun n'essaie, donc il n'y a pas de problème non plus avec eux. Sinon... Dans ma chambre, je suis aussi relativement tranquille. Je n'ai pas la place du bouc émissaire ici, aucune contrainte ne m'est imposée. Bien entendu, je ne suis pas seul dans une grande chambre en ce moment-même. Il y a Swift Shuishi, un gosse qui n'est pas méchant et qui ne cherche pas d'ennuis avec les autres. Je ne lui parle pas beaucoup, seulement le strict nécessaire, mais ce n'est pas mauvais type. J'avoue qu'avoir une chambre seul aurait été beaucoup plus attrayant, mais ce n'est comme si on pouvait choisir et un raté comme moi ne peut de toute façon pas espérer avoir une telle chance. Le silence règne dans la chambre, je lis tranquillement un manga sur les enquêtes d'Izuru Kamukura sans faire vraiment attention à mon camarade de chambre qui est sur son bureau depuis un petit moment. Je suis tellement pris dans le meurtre sanglant sur lequel enquête mon héro favori que je remarque à peine la musique qui sort de mes écouteurs, même si je reconnais vaguement les notes de the beginning ONE OK ROCK. Ma lecture se stoppe pendant quelques secondes le temps de changer de tome, je ne prends même pas le temps de regarder ce que Swift fait sur son bureau. Bon... Je ne regarde pas ce qu'il fait, parce que ça ne m'intéresse absolument pas. On n'est pas ami et je suis persuadé qu'il sera plus énervé qu'autre en me voyant fouiner sur ce qu'il fait de toute façon. Je m'adosse un peu plus contre mon oreiller et commence la lecture du dixième tome de la série toujours curieux de voir si Enoshima-sama est la véritable coupable de cette boucherie. Mes yeux sont rivés sur les pages et je suis incapable de décrocher de l'histoire, je suis sûr d'avoir raison sur sa culpabilité. Encore une page, je vois le détective Kamukura pointé son doigt vers l'assembler qui l'écoute les yeux ébahis. Je n'ai plus qu'à tourner cette page pour savoir qui a commis le crime et... Je ne vois plus... « Hein ?! »

Je cligne plusieurs fois des yeux sans rien voir à part l'obscurité. Je sens toujours le manga dans mes mains, mais je suis incapable de savoir ce qui s'y passe : je suis incapable de savoir si j'ai raison ou non. Je sais que je ne suis pas franchement le type le plus chanceux, mais... Mais... NON ! Pourquoi diable l'ampoule grille pile à ce moment ? Non, sérieusement, ce n'est pas juste sur ce coup. Je laisse mon regard en face et je ne vois toujours pas davantage. Ok... Ampoule grillée ou coupure de courant ? Pour le savoir, rien de mieux que d'aller ouvrir la porte du couloir. J'espère vraiment que c'est l'ampoule qui a grillé et que ce n'est pas une panne de courant, car je veux absolument pouvoir lire la suite de mon histoire. Bien entendu, j'ai rien pour m'éclairer jusqu'à la porte : mon portable est à l'opposé de moi, posé sagement sur mon bureau, et la batterie de mon baladeur vient tout juste de me lâcher. Haha... C'est le sort qui s'acharne sur moi ? Je me lève rapidement de mon lit sans vraiment me poser de question et me dirige vers ce que je crois être le chemin de ma porte. Enfin... Je m'arrête à mi-chemin quand je sens quelque chose percuter mon pied suivi d'un bruit d'un truc tombant sur le sol. Pendant quelques secondes, je reste immobile. Merde. Je viens de faire trébucher Swift, non ? Ok, j'ai définitivement un mauvais karma aujourd'hui. Sa voix me fait sortir de mes pensées, il s'excuse. C'est un bon point, ça veut dire que je ne vais pas me faire engueuler ou frapper pour cet accident. « O-ouai...» Ma réponse n'est pas super audible, mais je suppose qu'il a dû m'entendre. J'essaie de le contourner pour me rediriger vers la porte qui est à deux pas de nous. Enfin, j'en déduis ça vu que j'ai déjà la poignée en main. J'ouvre la porte et laisse échapper un soupir en ne voyant rien de plus que l'obscurité : ça va vraiment être une soirée merdique ! Je me tourne vers l'intérieur de la chambre pour parler à mon colocataire. Je hais vraiment prendre la parole, mais je crois qu'on n'a définitivement pas le choix. « C-C'est une coupure de courant, on dirait... » Franchement, ça craint trop. Enfin, ne pas être tout seul dans la chambre est quand même un bon plus. Je racle ma gorge pour me donner un peu plus de courage pour prendre la parole. « Je crois pas que ça va durer trop longtemps. » Je mords un peu ma lèvre inférieure en doutant déjà de mes propres paroles : je sens qu'on va passer la nuit comme ça. « Au fait, ça va ? » J'ai même pas pensé à lui demander avant, si ça allait malgré sa chute... Je suis définitivement con.


(c) Canary


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆★★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 57
CHAMBRE : 302


MessageSujet: Re: Surtout noir [Pv : Seishiro]   Ven 30 Jan - 8:29




« Surtout noir  »



- O-ouais...

Quand dans une pièce completement silencieuse tu ne parviens pas à entendre correctement ton camarade qui doit te parler depuis même pas deux mètres, tu sais que t'as affaire à un mec sur de lui. Nan mais sérieux... Tu veux bien que quelqu'un ne soit pas enthousiaste après une coupure d'électricité mais quand même. Tu ne lui as jamais parlé, tu aurais aimé ne jamais avoir à lui parlé. Un gros timide de classe C ? Sans blague, y avait mieux comme coloc qu'un fébrile.

Il bouge, enfin, en direction de la porte au son de ses pas. C'et fou comme tu remarques facilement les bruits insignifiant d'habitude quand tu ne vois rien. Comme les aveugles qui pouvait développer leurs autres sens telle l'ouie plus facilement que les autres. Toi, tu n'es pas aveugle et tu ne le regrettes pas. Parfois seulement tu avais des petites envies, comme celle de devenir sourd. Comme maintenant.

- C-C'est une coupure de courant, on dirait...

Captain Obvious a frappé. Tu serres les dents en t'empêchant d'envoyer une remarque aussi sarcastiques qu'insultantes sur les gens qui s'amuses à énoncer des évidences à haute voix. Evidemment que c'était une coupure de courant, il croyait quoi ? Qu'un petit malin avait été la lumière sans rentrer dans la pièce et avait fait de même dans le couloir ? Sérieux... Ca se passait de commentaires.

- Je crois pas que ça va durer trop longtemps. Au fait, ça va ?

... Remettre la situation dans l'ordre. Tu étais en train de travailler, dans une chambre que tu ne mérites pas, avec un mec avec qui tu n'avais jamais parlé lorsqu'une coupure de courant t'as empêché de travailler et t'avais fait comprendre que ton colocataire était une victime fragile qui hésitais tout les deux mots. Et tu venait de te casser la gueule par terre à cause de ce type. Ouais, ça allait très bien. En tout cas c'est ce que tu réponds.

- Ah, ouais ouais ça va, ne t'inquiète pas.

Heureusement que la cécité affectait également ton camarade, sinon tu aurais été obligé de simulé un sourire hypocrite de ceux dont tu avais l'habitude de sortir. Tu retiens un soupir et tu t'assieds sur ton lit, en avançant à tatons pour récupérer ton téléphone que tu avais mis sous ton oreiller. Tu allumes, effectues une petite manipulation et enfin fait fonctionner ton flash en continu pour faire lampe torche.

La lumière vive te fait plisser les yeux, déjà habitués à l'obscurité. Tu regardes ton camarade, en souriant à présent, et entreprends de sortir dans le couloir. Tu ne sais pas ou sont les armoires électriques, surement hors de portée des élèves mais surtout tu regardes s'il n'y a pas un surveillant ou un prof qui soit là pour expliquer ce qu'il se passait. Tu sors donc, consatant que le couloir est désert, et te diriges vers la cage d'escalier lentement, lampe improvisée en main. Peut-être que ton couard de camarade avait eu le courage de te suivre ou de faire autre chose de peut-être intelligent...


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★★★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 16


MessageSujet: Re: Surtout noir [Pv : Seishiro]   Mer 18 Fév - 5:34






Surtout noir
feat. shuishi swift


Je laisse un soupir soulagé s'échapper de mes lèvres quand il me répond que tout va bien pour lui. Je suis rassuré de savoir que je ne vais pas avoir un blessé sur les bras en pleine coupure de courant. Bon... Soyons logique, c'est sans doute un fusible qui a sauté et il faut simplement attendre que quelqu'un de l'entretien s'occupe de réparer tout ça. Une lueur apparaît et je vois Swift avec son portable à la main : victoire, j'arrive à savoir où je me trouve dans la chambre ! Je vais pouvoir récupérer mon propre portable sur mon bureau et continuer tranquillement la lecture de mon manga. Je lui rends avec un peu de maladresse son sourire avant de le voir sortir de la chambre sans rien dire qui indique ce qu'il va faire. Je hausse les épaules et essaie de me diriger vers mon bureau pour récupérer mon téléphone. Cette fois-ci, ce n'est pas quelque chose de très compliquer pour moi et je l'ai même déjà en main. La première chose que je regarde est l'heure, il commence à se faire tard, pas beaucoup d'autres élèves que nous vont s'inquiéter de la coupure vu que la plupart doivent déjà dormir ou sont sur le point de le faire. La deuxième chose que je regarde est ma batterie : pleine, c'est vraiment génial ça ! Enfin... nouveau problème : je ne sais pas où est partie Swift et ce n'est pas forcément la chose la plus safe que de partir se balader simplement avec la petite lueur d'un portable. Après, ce ne sont pas mes affaires non plus. Je décide rapidement d'aller sur internet pour voir si c'est bien seulement un problème de fusible. Si c'est un problème dans toute la ville, ça ne sert à rien d'aller courir à droite ou à gauche dans l'espoir de pouvoir remettre le courant. Je tape rapidement les mots-clés pour avoir les dernières infos et il n'y a rien qui indique que ce soit dans toute la ville, surtout que le marchand de ramen a envoyé, il y a seulement une minute, un message sur son mur facebook. Ok... Swift commence à se faire long. Je me dirige d'un pas lent vers l'entrée de la chambre pour essayer d'apercevoir sa lumière dans le couloir, mais rien. Où est-il parti ? J'hésite à aller voir... Il est peut-être parti demander des comptes au surveillant ou gérant pour qu'ils règlent le problème et qu'il puisse recommencer à bosser. Dans tous les cas, c'est pas forcément safe de le laisser seul, alors qu'un D ou un A pourrait l'accuser de cette coupure et le frapper pour ça. Il faut que j'aille l'aider. Je sors de la chambre et commence à entreprendre le chemin vers l'escalier et remarque finalement sa lumière au milieu de ceux-ci. Je descends les marches pour arriver à sa hauteur, malgré la boule au ventre qui se loge dans mon estomac. « Je t'accompagne, si tu vas voir le gérant ! » Oh ! Bravo Seishiro de ne pas avoir bégayé, je te donne un 8/20 pour ça. J'espère que ça ne va pas le gêner que je l'accompagne, mais c'est pas prudent pour un C de se balader seul.


(c) Canary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆★★★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 57
CHAMBRE : 302


MessageSujet: Re: Surtout noir [Pv : Seishiro]   Jeu 5 Mar - 10:50




« Surtout noir  »



Tu commences à descendre les escaliers, marche par marche lentement. Ton pas est lent, pour une fois, car tu ne tiens pas à te vautrer la tête la première sur plusieurs étages. Tu t'accroches aussi solidement à la rampe d'une main, l'autre tenant ton téléphone. Une marche après l'autre. A ce rythme tu arriverais en bas dans une heure, tss... Attendre, quelle plaie.

Une lumière derrière. Peut-être un responsable qui pouvait lui expliquer le bordel ? Non, juste la pseudo-torche de portable de ton camarade de chambre qui avait enfin songé à bouger. Bon, c'est vrai que tu avais déjà envisager qu'il te rejoigne, mais la fausse joie, ou plutôt faux soulagement était là. Tu retiens un soupir en attendant que l'autre arrive à ta hauteur. En espérant qu'il n'allait pas remettre trois plombes à sortir la moindre phrase.

- Je t'accompagne, si tu vas voir le gérant !

Ok pas de bégaiement. Bon point pour lui. Même si c'était totalement normal... Bon, deux lumières valaient mieux qu'une. Et l'expression était à prendre au premier degré. Parce qu'en ce qui concerne les lumières de ton camarade, tu préfères passer ton tour.
Et vous repartiez maintenant pour la lente descente. Y aurais forcément quelqu'un au rez-de-chaussé c'était tout ce qui comptait. Et au vu des initiatives prises, qui était le plus vieux des deux jeunes ? Le temps de faire ce quiz tu étais déjà en bas. Involontairement.

Le noir. Évidemment, tu venais de lâcher ton portable pour te protéger le visage. Ça avait fonctionner dans un sens. Tu essaies de te relever pour retrouver ta lampe mais ton bras te ramène rapidement sur le parquet. Saloperie de marches trop courtes. Tu fais quoi maintenant ? Les pas de Seishiro se rapprochent rapidement, tu espères qu'il ne trébuchera pas à son tour, se serait con que tu ne puisses pas compter sur lui pour te relever. Seul tu ne peux rien faire, la douleur te paralyse. Connerie de coupure d'électricité.

- Bordel...

Ta voix était faible. Tu venais de parler pour voir si c'était le cas, et tu ne sais pas vraiment si l'autre t'as entendus. Constat, tu es en un morceau. Et à part ton bras, rien ne te faisait particulièrement souffrir. Tu inspires profondément. Puis tu te hisses pour te retrouver contre le mur afin de t'observer plus en précision. Rester terre-à-terre. Ne pas pleurer. Et espérer que le rouquin soit le seul témoin de la chute.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Surtout noir [Pv : Seishiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» 74 - PELUCHE caniche moyen noir 9 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Étage C :: Dortoir des garçons :: Chambre 302-