AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 La flèche de Cupidon [POST UNIQUE POUR L'EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: La flèche de Cupidon [POST UNIQUE POUR L'EVENT]   Dim 25 Mai - 8:12





LA FLÈCHE DE CUPIDON

Une journée pénible faisait ses débuts. Comme d'habitude, il y avait ma petite routine le matin pour me rendre en cours. Me rouler dans mes couvertures, réfléchir à un plan pour s'évader de cette école, regarder Sasuke et Naruto dormir, aller sous la douche et m'habiller... Quoi ??? Sasuke et Naruto !? Ah oui, c'est vrai. Chaque matin je loupe ce détail. Notre cher directeur a eu la brillante idée de nous changer de catégorie. Je suis donc passé de D à B. Je ne vais pas me plaindre, je suis même satisfait, mais j'ai dû changer de dortoir. Alors je me retrouve avec un idiot de première classe et un badboy. Ouais, le genre de mec ténébreux qui fait baver toutes les gamines (). Bon, je dois dire qu'ils ne me dérangent pas, mais j'étais bien dans l'autre chambre. Et ici je conserve le lit du haut. Maintenant je dois être encore plus discret quand je dors, après tout, j'ai une peluche qui m'accompagne. Une belle girafe... Ne riez pas ! J'adore tenir un objet dans mes bras quand il est l'heure de dormir.

Bref, c'était un jeudi et je commençais en histoire. Je n'arrivais pas à écouter, j'étais dans la lune. Je pensais à son visage... Sa voix, sa démarche si assurée, sa douce odeur chaude... Ce n’est pas le moment de me laisser distraire par son image ! Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive. J'ai mal au ventre... Putain, on dirait des papillons qui parcourent mon ventre. Chaque fois que je l'imagine dans ma tête, mon cœur se sert, ma respiration augmente et ma chaleur monte comme une flèche. Je crois que je rougis, c'est impossible !

« Monsieur Odin, tout va bien ? » Me dit le professeur en se retournant, tout comme les autres élèves...

« Hein ? Oh... Ouais, j'ai juste une petite bouffé de chaleur. »

Il continua sa matière et quelques regards restaient posés sur moi. J’essayais tant bien que mal de reprendre mes esprits, mais je restais troublé. Si c'est ce que je crois, alors je suis mal barré. Le mec à ma gauche me regardait et me fit un clin d'œil. Je sursautais à cette étrange manifestation et lui lança un regard qui exprimait que je ne ressentais pas les mêmes sentiments que lui. Il soupira et se frappant le front avec sa main et se pencha vers moi.

« Je ne suis pas gai ! Mais je vois parfaitement pourquoi tu agis d'une façon bizarre depuis ce matin... »

« De quoi parles-tu ? »

« Tu es amoureux ! »

Je fronçais des sourcils et retournai la tête vers le tableau. Je ne connaissais pas l'identité de ce jeune homme, mais je ne pouvais pas me cacher qu'il avait raison. Comment a-t-elle pu me faire autant d'effet en si peu de temps ? Pourquoi elle ? Quand mes sentiments sont nés ? Tant de questions sans réponses...

« Écris-lui une lettre. »

Je me mordais la lèvre inférieure et évitais de répondre à cet élève. Au même moment, la cloche sonna. Parfait, je n'allais plus supporter ce fardeau. La journée allait continuer et je devais absolument me concentrer pendant les cours. Alors que j'étais dans les couloirs pour me rendre en science, j'entendis une personne me parler.

« ÉCRIS-LUI UNE LETTRE ! » Dis le garçon coincé dans une foule d'élève.

J’accélérais le pas pour éviter le boulet et arrivais enfin dans la salle de science. Je lâchais un long soupir avec un petit sourire et prenais place à mon bureau. La classe se remplissait et au moment venu, le professeur prit la parole pour expliquer son planning. Je notais les informations et une blondinette déposa un petit papier en me disant de l'ouvrir. Je suivis son conseil, je dépliais le papier et restais paralysé.

Écris-lui une lettre !

Je tournais la tête vers l'arrière et vu le même garçon que tout à l'heure qui me faisait un signe avec son pouce en l'air. Je déchirais son message avec un air outré et il baissa son pouce vers le bas en faisant la moue. À la suite de ce petit événement, il ne tenta plus de me communiquer de messages. Mais à l'heure du midi, Mister In Love frappa encore... J'étais assis et je mangeais une soupe alphabet avec une salade et petits pains. Je sentis quelqu'un tapoter mon épaule. Je regardais qui s'était... Personne. Quand j'arrivai pour rependre une autre cuillerée de ma soupe, mes yeux s'agrandir et ma bouche restait entrouverte. Les lettres en pâtes formait la phrase « Écris lui une lettre ». Je me levais rapidement et tournais la tête dans tous les sens. Il était là ! Il me regardait avec un grand sourire ! Nan mais c'est un psychopathe ce mec ! Je m'éloignais de la cafétéria en courant et je me dirigeais vers ma chambre, le seul endroit où je pouvais me cacher.

Personne n'était là, fiou... Ah tien, un SMS. Je pris mon portable et le relâchai immédiatement sur le sol. Ma respiration augmentait et par le plus grand des étonnements, je tremblais. Écris-lui une lettre... Il avait osé m'envoyer un texto avec cette foutu phrase. Il devenait de plus en plus inquiétant. Il me restait un cours et après une période libre. Art plastique... Ok, ça va aller, je ne dois pas croiser ce psychopathe de cupidon.

En sortant du dortoir jusqu'à la classe d'art, je ressemblais à James Bond ou un agent secret. Je me glissais contre le mur en regardant partout. Je ne devais pas perdre ce combat. Finalement, tout se passa à merveille. J'allais m'asseoir à ma table ne laissant le prof parler. Le garçon était juste devant moi, le dos tourné. On devait réaliser un dessin sur la nature. Plutôt cool, alors je dessinais des cerisiers.

« Hey, tu le trouves comment mon dessin ? »

Il me regardait en restant normal. Un joli dessin... Des oiseaux, des montagnes, un ciel bleu... Non, non pitié, il n'a pas osez... Les oiseaux formaient une union qui faisait « Écris lui une lettre ». C'était la goutte qui fit déborder le vase. Je le regardais dans les yeux et sortis une feuille de mon cahier.

« Ok, je vais lui écris une foutu lettre. Mais je t'avertis, si tu continues à me harceler, tu vas avoir mon poing de coller dans ta figure ! »

Satisfait, il tapa dans ses mains et m'aidait à composer un poème. À la dernière période, il resta avec moi pour commenter chaque mot que j'écrivais sur la feuille. J'essayais de mettre tout mon amour dans ses mots, mais c'était si difficile... Je continuais l'écriture du poème jusqu'à 22h23. Il était terminé, j'allais le déposer dans le casier de mon élue demain matin. Maintenant, il est l'heure de faire dodo.

Le lendemain matin, je me retrouvais devant son casier. Je tremblais de peur et finis par glisser la lettre dans la petite ouverture. Je restais quelques instants à observer le casier... Peut-être que ce n'est pas un vrai coup de foudre, juste des sentiments qui finiront par disparaître. Je suis idiot d'être tombé amoureux si facilement... Et si elle le disait à tout le monde ? Je lui fais confiance pour garder ce secret. Je sais qu'elle va dire non, je sais qu'elle va me repousser. Mais juste le fait qu'elle sache mes sentiments, ça me soulage. J'assume mes sentiments, mas je n'ose pas imaginer sa réaction et sa tête quand elle va lire ce foutu poème. Je voulais attendre d'être sûr que tout était réel, mais ce mec est intervenu trop tôt... Temari, pardonne-moi.

La lettre juste Ici

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La flèche de Cupidon [POST UNIQUE POUR L'EVENT]
» Un zeptoseconde d'énergie infinie ! [Post Unique]
» Une poupée de porcelaine se brise [post unique]
» Quand la flèche de cupidon transperce nos coeurs... [Taichi Tôgashi/Scarlet Thorne./Hanako Tôgashi.][TERMINE.]
» Le début de la fin.[Post unique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Couloirs-