AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 ateru é kazuma one night on top of the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 5
CHAMBRE : 102


MessageSujet: ateru é kazuma one night on top of the world   Lun 20 Oct - 10:16



Des gouttes de sueurs perlent placidement de tes cheveux purpurins. Le rugissement féroce de turbines ronronnent à tes oreilles, t'arrachant une sueur froide que tu n'essayes même pas de retenir. Tu n'écoutes rien d'autre, pas même les applaudissements des quelques personnes présentes, pas même la détonation symbole de départ. Tes yeux s'écarquillent lorsque les phares de ton adversaire du soir attaque ton iris. Et quoi? Un sourire presque mauvais attise la férocité de ton visage et tu démarres ta voiture. La douce symphonie du turbo, symbolisant presque la vitesse pour toi si bien que tu ne peux t'imaginer un jour conduire une voiture qui en est dépourvu, harmonise le lieux et met tous le monde d'accord. Le mugissement du 8 cylindres a tôt fait de faire comprendre à ton adversaire la réalité de cette course, il n'était que la brebis chassé par le terrible roi. Tu passes tes rapports rapidement, parfaitement réglé, la magnifique BMW progresse dans la nuit fidèlement à elle-même, avec animosité. Il ne faut pas plus de 4s au monstre pour se hisser au-dessus de la barre des 100km/h, le crissement des pneus en témoigne, les 600 ch font la différence.
Ton regard se porte vers l'horizon, les lumières défilent sans que tu ne les identifies. La rougeur de tes yeux se perd l'espace d'un instant dans les vitres teintés du bouffon, celui qui allait tout perdre ce soir. Tu t'autorises même à entreposer une cigarette entre tes lèvres, jetant le paquet sur le siège passager dans un état second. Sans même l'allumer, tu disparais de la vue de sa voiture bas de gamme pour lui passer devant en esquivant une voiture de la circulation, la croisant à presque 170 km/h. Pourtant, tu es obligé de te rabattre sur la voie à contre-sens pour esquiver une autre voiture, plus lente et dans un même mouvement, esquiver une seconde qui vint rapidement en face. Sous les divers coups de klaxon, tu t'engouffres à contre-sens sur les derniers km de la ligne droite. La seule chance pour ton adversaire de te dépasser. Pourtant, alors même que tu ouvres la fenêtre pour rejeter la fumée épaisse en cochonneries de tes poumons. Et quoi? Tu te rabats sur la voie de droite et franchie la ligne d'arrivée. Tu laisses les regards se poser sur ta magnifique M5 F10, les quelques femmes ici présente caressant la voiture pour les quelques personnes avides de photos, tu ne souhaitais finalement que récupérer ton argent, qui suffirait certainement pour finir ta semaine.
Dans ce quartier, personne n'appelait la police. Quelle mère, père, savait sur qui ils allaient finalement tomber? Sur le chauffard qui lui était presque rentré dedans ou sur son enfant entrain d'arrondir son moi? C'est uniquement pour ça que tu te permettais de sortir de ta voiture afin de te payer une canette. La vie commençait ces soirs-là, avec une ambiance aussi festive qu'insalubre. Te déplaçant tranquillement sur le côté, tu tchekais Niko. C'était un ancien du lycée, pote avec la personne qui t'avais fait participé à ta première course de vitesse. L'homme ne faisait plus que ça de sa vie, affronter les petits nouveaux, empocher une voiture par ci par là et la revendre pour faire son mois. Tu apprenais d'ailleurs qu'il attendait un enfant, impossible pour toi de le féliciter, va savoir pourquoi, tu étais tellement bizarre par moment.

C'est finalement ta mémoire qui t'interpelles, flageolante, tu t’intéresses à une tignasse qui te rappelle vaguement quelque chose. Une blonde qui t'avais déjà tapé dans l'oeil plusieurs fois sans que tu ne puisses l'approcher, ayant toujours une personne arrivant dans le dit moment, cette fois-ci, cela semblait être la bonne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kazuma (renom, honneur, prime)
» Wednesday Night Raw # 60
» Kazuma the skyrider.
» Mort de Kazuma
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Quartiers Résidentiels :: Quartiers Pauvres-