AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de mettre vos fiches relationnelles [Facebook] à jours régulièrement !

Il est vivement conseillé de s'orienter vers des personnages d'origine modeste et
d'intelligence moyenne afin d'équilibrer les catégories.

Partagez | .
 

 Finir par en savoir plus que les autres. [Feat Temari no Sabaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administratrice
☆☆☆★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 64


MessageSujet: Finir par en savoir plus que les autres. [Feat Temari no Sabaku]   Dim 12 Oct - 5:45




« Finir par en savoir plus que les autres. »




Feat Temari no Sabaku

Ce que mon prof' de phyto' pouvait être chiant. Ses cours me donneraient presque envie de somnoler. Surtout quand on passe une nuit plus que courte. Non ne vous imaginez pas que j'ai des insomnies ou bien que mon sommeil est troublé, loin de la même. C'est juste qu'après un simple coup de fil d'amies qui était déjà dans la vie active, je me suis retrouvée invitée pour une simple sortie entre fille autour d'un verre, qui, au final c'est soldée par une longue sortie en boite. Et là, me voila en train de lutter pour ne pas laisser mes yeux se fermer. Puis ce prof ne m'aidais pas le moins du monde. Cela faisait trop longtemps qu'on parlait du plateau de tallage des plantes... Chose déjà abordé l'année dernière en plus, alors peu importe la légumineuse ou la graminée cela revenait au même, et c'était en train de me bercer... Je me redresse et secoue la tête pour prendre note des devoirs qu'il nous laissait avant que le cours ne se termine enfin. ENFIN ! Oui, enfin l'heure du déjeuné, car bien sur pour ne pas être en retard j'ai du oublier mon petit déjeuné. Quelle idée de ne mettre qu'un seul réveil un lendemain de boite. Surtout que je n'avais pas passé la nuit à KHS, si cela se savait j'allais me faire taper sur les doigts, surtout avec ce Danzo. Heureusement que personne ne m'avait vu retourner dans ma chambre. Il faut dire que la plupart des A ne sont pas en retard en cours, chose qui m'avais sauvé la vie. J'espère simplement que ma colocataire ne prendra pas compte de mon absence cette nuit. Et au moins, malgré mon air fatigué, j'échappais avec brio à la gueule de bois, comme quoi certain remède fonctionne plutôt bien ( (a) ).

Enfin libérée par la sonnerie, j'allais pouvoir manger et faire taire mon estomac qui commençait à manifester sa présence par quelques bruits désagréable et assez gênant. Je range mes affaires dans mon sac, faisant tomber un étrange bout de papier par terre. Je le ramasse pour voir de quoi il s'agit, car ce n'est pas dans mes habitudes de laisser des bouts de papier à moitié déchiré dans mes cours... Un numéro de téléphone. C'est vrai, j'avais déjà oublié qu'il faisant partie de mes "affaires à suivre". Je fini de ranger mon sac et me dirige vers la porte de sortie. Il y a du monde dans les couloirs, surement une autre classe qui compte aller au réfectoire pour déjeuné. Je ne prend pas garde à tout ce monde et entre le numéro inscrit sur le bout de papier dans mon téléphone. Idée stupide quand on est mal réveillée. Déjà qu'en étant dans une meilleure forme ne pas regarder devant soit n'est pas conseillé, alors avec mes yeux semi-ouvert ? Et bien on ne garde plus sa trajectoire. Je penche involontairement sur ma droite percutant doucement quelqu'un qui se prend contre son gré l'extincteur qui se trouvait accroché au mur (♥). Et au moment ou je lâche un simple "enregistré" (après 5 minutes de galère...) je me rend compte de ma maladresse. Quel idiote je fais, je m'arrête net pour faire demi-tour et présenter mes excuses à cette pauvre personne qui en la reconnaissant me fis très légèrement sourire. Tiens, même si je risque de me faire incendier, je ne peux retenir l'expression de mon visage. Je me demandais si elle avait vue le lycéen d'hier. Sans tarder je m'excuse continuant sur ma lancé.

« Oh, pardonnes moi Temari-san, je ne regardais pas devant moi. Rien de mal j'espère. Tu allais déjeuner ? Je peux t'accompagner si cela ne te déranges pas ? »

La politesse était de rigueur, surtout lorsque l'on est fautif. Et puis Temari était une personne que je pouvais facilement apprécier. Elle était franche, et ne passait jamais par quatre chemins quand elle avait quelque chose à dire. Oui j'appréciais ce genre de personne. Pendant ce temps, comme s'il ne c'était rien passé, les autres élèves continuaient leur marche sans prêter attention à ce qui pouvait se passer autour d'eux.


A suivre…




_________________________


Je ne serai plus l'ombre de moi même le jour où je saurai qui je suis. ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice
☆☆☆☆★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 309
CHAMBRE : Chambre 201. Avec Miyuki.


MessageSujet: Re: Finir par en savoir plus que les autres. [Feat Temari no Sabaku]   Dim 12 Oct - 8:56

De sa vie, elle ne s'était jamais imaginée qu'une chose aussi utile et nécessaire à la survie des élèves dans certaines circonstances puisse être aussi douloureux. Extrêmement douloureux. Une main contre le mur, la blonde tenta de reprendre appui sur ses pieds, retombant contre le mur quand elle prit conscience qu'elle manquait sérieusement d'équilibre. Et d'une vue correcte. Que faisaient toutes ses lumières devant ses yeux ? D'accord, Temari pouvait s'accommoder de la douleur autant qu'elle le souhaitait, ça ne changeait rien. Sa tête lui lançait d'une manière terriblement désagréable. C'était quoi ce conte européen qu'elle avait lu déjà ? Comme si ses nains avaient décidé de faire de son cerveau leur mine de l'année. Et ils avaient l'air de prendre leur pied. Ils ne pouvaient pas se remplir les poches ailleurs qu'à l'intérieur de son crâne ? Elle appréciait moyennement qu'on tambourine sa matière grise, ça nuisait à ses neurones et elle n'avait sincèrement pas besoin de ça en ce moment.

« Oh, pardonnes moi Temari-san, je ne regardais pas devant moi. Rien de mal j'espère. Tu allais déjeuner ? Je peux t'accompagner si cela ne te déranges pas ? »

Elle pouvait lui offrir aussi un fusil ? Histoire de faire un génocide. Et de récupérer l'or s'il y en avait, ce devait certainement correspondre aux neurones survivants. Elle allait lui écrire une note de frais pour les pertes survenues durant le choc. Un truc bien salé. A quatre zéros. Reprends-toi plutôt, Tem', se réprimanda t-elle, souviens-toi, essaye de te reconnecter, remets tous les éléments à leur place. Alors, elle regardait son emploi du temps pour connaître sa salle après le déjeuner, feuille de papier qui, d'ailleurs, n'est plus entre ses mains, visiblement. Bon, bah, l'étudiante va devoir improviser. Comment ? En visitant toutes les salles, tiens donc ! Elle revenait donc d'un TD, un cours de théorie. D'un ennui mortel. Elle avait déjà étudié le sujet la veille et l'avait compris à la première lecture. Entendre mot pour mot sa lecture par le professeur avait été assommant. Elle avait laissé son esprit vagabonder en direction du souvenir du sms reçu par Shikamaru. Et de l'absence de réponse de son cadet. Mais aussi le Comité et l'annonce prévue par Danzô pour demain. Elle avait bien eu quelques informations en avant-première, puisqu'ils allaient aider à la mise en place des nouvelles règles, mais ça la laissait un peu sceptique. Elle ne savait plus sur quel pied danser, comment se comporter. Laquelle des réactions est la plus appropriée entre l'obéissance et l'insubordination ? Une question à laquelle, en dépit des 4 heures d'un cours monstrueusement ennuyeux, elle n'avait pas su trouver une réponse adéquate. Et maintenant, avec un hémisphère en moins, cela allait s'avérer encore plus compliqué.

Quelle tristesse.

Portant une main à son crâne pour endiguer la douleur, elle fit une nouvelle tentative pour se redresser. Succès. Elle n'avait pas perdu ses facultés là, au moins, c'était bon signe.

« Un déjeuner ? Est-ce que l'offre du cerveau fait parti du service ou il est à un prix peu abordable ? Ronchonna t-elle à peine sarcastique. Mais sinon, avec plaisir, je suppose... Mmm... Sayuri, c'est ça ? »

Et sur ces mots, alors qu'elle semblait, à première vu, tenir sur ses gambettes, récupéra son sac pour le remettre sur son épaule et examiner l'étudiante qui lui faisait face. Et à qui elle n'avait jamais parlé.

A moins que la perte de ses neurones concerne également sa mémoire, et là, Temari n'était vraiment pas responsable.

_________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice
☆☆☆★★

Dossier Scolaire

CONTRÔLES PASSÉS : 64


MessageSujet: Re: Finir par en savoir plus que les autres. [Feat Temari no Sabaku]   Mar 6 Jan - 11:39




« Finir par en savoir plus que les autres. »




Feat Temari no Sabaku

Etourdie, maladroite, gauche voila une flopé d'adjectif qui m'allaient étrangement trop bien dans cette situation. Quelle empoté je faisais, tous ça pour rester les yeux river sur mon téléphone, juste pour enregistrer un numéro. Chose que j'aurai pu faire à l'arrêt en plus, genre une fois arrivée au réfectoire, assise sur une chaise, en gros loin de toutes ces personnes qui circulent dans les couloirs à cette heure. Je me rapproche avec une tête navrée de la personne que je venais d'envoyer dans un extincteur. La pauvre, des bruit de couloirs circulaient sur le fait que cette année allait être la dernière pour l'aine de la fratrie no Sabaku, et moi j'étais à deux doigts de lui faire louper un trimestre à cause d'un trauma crânien. Par chance (si s'en est une.) elle ne semblait être que sonnée par le choc de l'impact. Il aurai peut être mieux fallut pour moi qu'elle tombe dans les pommes, du moins c'est une idée qui me passait par la tête alors qu'elle semblait encore un peu dans les vapes.

Que pouvais je bien faire d'autre à part m'excuser une nouvelle fois ? Elle semblait tenir sur ses jambes malgré qu'elle ne semblait pas encore apte à courir un 100 mètres. Enfin bon, elle se sentais assez bien pour me lancer un petit sarcasme, bien comme il fallait. Ce n'était pas comme si j'avais voulu qu'elle se fracasse la tête contre ce pauvre extincteur, bon certes c'était de ma faute, mais cela pouvait arriver à tout le monde de ne par regarder devant lui, ce n'était pas la peine d'être sarcastique. J'affiche toujours une tête navrée, en laissant mon regard se poser sur elle pour m'assurer qu'elle ne tombe pas une seconde fois le temps qu'elle récupère entièrement ses esprits. Je ne voulais pas non plus qu'elle m'accuse d'un fêlure au coxis à cause d'une mauvaise chute en arrière suite à sa première collision avec l'extincteur. Bon, puis après tout, je pouvais bien lui payer le déjeuner en dédommagement. Chose que la blonde fini par accepter. Un sourire prit de nouveau place sur mon visage lorsque l'étudiante prononça mon prénom, quelle mémoire, pourtant nous ne nous étions jamais vraiment parlé avant. Il devait surement avoir des trombinoscope au comité des élève ou je ne sais quoi pour répertorier les élèves, c'est peut être pour cela qu'elle se souvenait de mon prénom.

« Oui c'est bien ça Sayuri Îto. Encore désolé pour cette collision, j'aimerai éviter que tu loupes ta dernière année à cause d'un choc traumatique crânien. »

Je ne fis pas allusion à son sarcasme, me contentant juste de m'excuser une seconde fois avant de reprendre doucement la parole :

« ça a aller ? J'ai l'impression que tu n'as pas encore récupéré tout tes esprits. »

Malgré cette phrase, limite ajoutée pour rien, l'étudiante avait déjà son sac de remis sur son épaule, elle était donc certainement prête à bouger d'ici pour se rendre au restaurant scolaire. Je fis de même, en ramassant mon sac posé par terre, et en prenant la route du réfectoire. Il ne manquerai plus qu'il nous propose de la cervelle de porc au menu et la je pourrais décréter que cette collision est une drôle de coïncidence. Au moins cela aura l'avantage de me sortir de ma routine quotidienne de ces derniers jours. Et si Temari le souhaitait, je pourrais peut être en apprendre un peu plus sur ce qu'il prépare au comité. Car tous le monde parlait d'une annonce que le directeur allait faire sur certain changement, j'étais assez curieuse de savoir de quoi cela s'agissait.

Spoiler:
 


A suivre…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Finir par en savoir plus que les autres. [Feat Temari no Sabaku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un entretien pas comme les autres. {feat Jade}
» Un jour comme les autres [Feat Felicia Z. Boström]
» Un changement parmi tant d'autres... {feat. Bartholomew Caldwell}
» Le travail est un trésor. Le travail des autres, cela va de soi [PV Sveinn]
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha High School :: Restaurant scolaire-